Le tronçon de fibre optique entre Kinshasa et la ville de Kasumbalesa dans l’ex-Katanga, représentant la deuxième phase du projet de déploiement de la connectivité à très haut débit dans le pays, est coupé depuis plus de trois mois. Le journal congolais Le Potentiel qui révèle l’information, indique que le comité de gestion de la Société congolaise des postes et télécommunications (SCPT) peine à rétablir la connexion interrompue au niveau de la ville de Likasi.

Au-delà du tronçon de fibre optique entre Kinshasa –Kasumbalesa, Le Potentiel indique que des sources font également état de la coupure du service Internet sur le réseau de fibre optique entre Kinshasa et Muanda, depuis plus d’une semaine. Ce tronçon, déployé en 2012, représente la première phase du projet de déploiement de la fibre optique en République démocratique du Congo. La réalisation des deux tronçons de fibre optique, actuellement coupés, avait coûté à l’Etat la somme de 276,7 millions de dollars.

Pour les opérateurs de téléphonie mobile, la rupture des deux tronçons de fibre optique représente un important manque à gagner qui se répercute aussi sur le Trésor public.

Rappelons que, deux semaines après l’inauguration de la station d’atterrissement de la fibre optique à Muanda, le 8 juillet 2013, en présence du président de la République Joseph Kabila, des critiques avaient fusé sur la fiabilité du réseau de fibre optique installé dans le pays. Elles dénonçaient des dysfonctionnements qui ne permettaient pas une fluidité optimale du réseau.

Avec Agence ecofin

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

La banque congolaise Rawbank a annoncé le 26 février 2021, un partenariat avec l’initiative «... Lire la suite

Les plus lus

Télécommunication

6029 vues
La centrale d’atterrage de la fibre optique, érigée sur la Grand-Place de la SCPT à Mbuji-Mayi, se...
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2021 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom