Le vice-Premier ministre, ministre des postes, télécommunications, nouvelles technologies de l’information et de la communication (PT-NTIC), Thomas Luhaka Losendjola a été informé de la volonté du gouvernement Chinois d’investir dans le secteur des télécommunications en RDC, au cours d’une audience jeudi à M.Wang, représentant de la société gouvernementale Chinoise « China Communication Compagny ».

L’hôte du vice-Premier ministre, a saisi l’occasion pour porter à sa connaissance de la tenue début décembre prochain à Johannesburg en République Sud-Africaine de la conférence sur les télécommunications.

Pour ce faire, la Chine se propose d’offrir aux pays africains participants une enveloppe de 50 milliards USD à titre d’investissement dans le secteur des télécommunications.

Le vice-Premier ministre a également conféré avec M.GEERT Blondel, représentant général de l’entreprise Slovène « Globe Tel ». Ce dernier lui fait part d’une technologie innovatrice développée par son pays, axée sur la mise en place d’une plateforme de communication large bande pouvant accueillir différents services appelés « Triple Play ».

Ces services sont la distribution de la télé numérique, la téléphonie et l’accès à l’internet à haut débit. A en croire M.Blondel, ce système est appelé la « fibre optique virtuelle » fonctionnant sans câble moyennant des émetteurs. Il a affirmé celui-ci est aussi performant en termes de vitesse d’exécution que la fibre optique.

ACP/FNG/Wet/Fmb

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

La banque congolaise Rawbank a annoncé le 26 février 2021, un partenariat avec l’initiative «... Lire la suite

Les plus lus

Télécommunication

6029 vues
La centrale d’atterrage de la fibre optique, érigée sur la Grand-Place de la SCPT à Mbuji-Mayi, se...
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2021 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom