Sur les deux dernières, l’entreprise de télécommunication Vodacom a apporté une « importante contribution économique à la fiscalité de la RDC » à hauteur de  plus de 300 milliards des francs congolais –que l’entreprise évalue à 300 millions USD– constituée de paiement d’impôts directs et indirects ainsi que des contributions d’accises et domaniales directs, indique la société dans un communiqué daté du 22 juin 2017.

Au cours des deux dernières années fiscales, Vodacom a investi plus de 200 milliards francs congolais – qu’il évalue à 200 millions USD -  en vue de moderniser son réseau et le rendre encore plus performant et mieux servir ses plus de 10 millions d’abonnés, se félicite la société dans le même texte.

Concernant le rapport de Business Consulting Compagny (BCC), un prestataire de service du gouvernement congolais, indexant les entreprises des télécoms dans la fraude fiscale, Vodacom indique dans son communiqué que des entretiens avec la BCC et le ministère des Postes, téléphones et Nouvelles technologies de l’information et de la communication (PT-NTIC) ont permis à ces structures de « s’accorder sur la méthode de calcul qui convenait pour le contrôle et réaliser un écart insignifiant de moins de 0,5% acceptable dans ces genres de travaux» sur les déclarations fiscales de Vodacom.   

Avec Radio Okapi

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

La banque congolaise Rawbank a annoncé le 26 février 2021, un partenariat avec l’initiative «... Lire la suite

Les plus lus

Télécommunication

6029 vues
La centrale d’atterrage de la fibre optique, érigée sur la Grand-Place de la SCPT à Mbuji-Mayi, se...
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2021 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom