La directrice générale de Partenariat Afrique -Canada (PAC), Joanne Lebert a annoncé, mercredi à Kinshasa, que le projet « Or juste » de son organisation a mis en place avec succès un système de traçabilité pour l’or artisanal légal et libre de conflit dans l’Est de la République démocratique du Congo(RDC).

Ce projet, a-t-elle souligné, a pour but d’inciter les mineurs du secteur aurifère artisanal au cheminement de leur produit auprès des exportateurs légitimes et des consommateurs responsables en offrant aux mineurs des prix justes et transparents et en proposant de renforcer leurs capacités, notamment par une assistance technique, en échange de ventes légales.

 « On enseigne aux mineurs des techniques d’exploitation améliorées. En échange, tout l’or produit doit faire l’objet d’un suivi et être vendu par l’entremise des voies légales », a déclaré Mme Lebert, insistant sur la preuve que l’or artisanal de l’Est de la RDC peut être libre de conflits et traçable. Pour ce faire, le PAC a  fait un pas important vers l’approvisionnement responsable en  matière d’or dans la région des Grands lacs, a-t-elle indiqué.

Selon elle, le gouvernement de la RDC a reconnu que  la directrice du PAC, fait de grands efforts pour se conformer aux normes régionales en démontrant comment la mise en œuvre du Guide sur le devoir de diligence pour des chaînes d’approvisionnement responsables peut favoriser des améliorations progressives dans le secteur, en aidant les hommes et les femmes qui extraient de l’or artisanal à pénétrer les marchés internationaux.

Le projet Or juste a commencé comme un projet pilote dans la province de l’Ituri en 2015, a rappelé Mme Lebert .Aujourd’hui, a-t-elle dit, ce projet marque un jalon  après avoir prouvé qu’il était possible de mettre en place une chaine d’approvisionnement responsable allant du site minier jusqu’à l’exportateur.

Pour sa part, le directeur de cabinet adjoint du ministre des Mines, Joseph Ikoli a rappelé qu’en septembre 2016, PAC a signé un protocole d’entente avec le ministre  Martin Kabwelulu. Ce documentdétermine la nature du soutien du gouvernement aux activités du PAC qui vise à renforcer la gouvernance des ressources naturelles. Le Partenariat Afrique- Canada soutient techniquement le ministère des Mines depuis 2011.

Les activités actuelles du PAC en RDC, a-t-il dit, sont entre autres, le projet pilote Or juste, le renforcement des capacités pour la mise en œuvre du mécanisme régional de certifications (MRC) de la conférence internationale sur la région des Grands  Lacs (CIRGL) et le soutien à la société civile pour le suivi et la production de rapports relatifs à l’intégrité de la chaîne d’approvisionnement.

En outre, M.Ikoli  a réitéré le soutien du ministère des Mines à ce projet  et rassuré de  son accompagnement  afin de relever les défis de la traçabilité de l’or artisanal qui jadis échappait au contrôle.

Le gouvernement canadien déterminé  à accompagner le projet PAC

L’ambassadeur du Canada en RDC, Ginette Martin a laissé entendre que le gouvernement canadien va accompagner le projet Or juste du PAC  en appuyant les communautés de l’Ituri en vue de leur offrir un environnement sécuritaire propice.

Pour Mme Ginette, le projet Or juste est un projet qui mérite d’être étendu largement à travers les autres zones minières d’exploitations de l’or dans le pays. A l’en croire, le Canada  met un accent particulier sur les ressources nationales dans la région pour favoriser le bien-être de la population, faciliter la tâche de l’or exploité  légalement, s’attaquer aux violences basées sur le genre, offrir des soins de qualité aux femmes et aux filles , offrir un appui à la protection de l’enfant, particulièrement à ceux travaillant dans les mines.

Le directeur du projet « renforcement des capacités pour un commerce responsable des Minerais », (TETRA TECH), Denis Roumestan  de son côté, a indiqué que sa structure va travailler avec PAC pour la simple raison qu’ils partagent la même vision qui est celle d’améliorer le sort des mineurs artisanaux afin de participer à la croissance économique pour un développement durable.

L’objectif de ce partenariat, a-t-il dit, est de formaliser le secteur minier en RDC pour un commerce responsable des minerais propres et l’amélioration de la crédibilité internationale des opérations de traçabilités de l’or.

ACP/FNG/ZNG/Wet     

 

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

1 USD = 1 980,3610 FC (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Le comité de politique monétaire de la Banque centrale du Congo a décidé d'assouplir le... Lire la suite
La banque congolaise Rawbank a annoncé le 26 février 2021, un partenariat avec l’initiative «... Lire la suite

Les plus lus

Mines

6295 vues
Le groupe américain Freeport-McMoran a annoncé lundi être parvenu à un accord portant sur la cessi...
Copyright ©2015-2021 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom