Les salaires du personnel de la société minière de Bakwanga (MIBA) viennent d’être revus à la baisse pour la 4è fois consécutive, par la haute direction de la Minière de Bakwanga (MIBA) qui évoque des raisons de conjoncture difficile.

Ce constat a été fait lors de la dernière paie du mois de novembre 2016 intervenue au cours de ce mois de février 2017. Selon les travailleurs, le salaire le plus bas est passé de 64.000FC à 37.500FC, ce que dénonce le syndicat qui a suspendu sa participation au conseil de discipline de l’entreprise pour protester contre le fait que des primes statutaires ne lui sont pas accordées.

Les travailleurs se disent consterner par le fait que la société produit et privilégie l’achat des pièces de rechange des engins au lieu d’encourager les producteurs qui comptent à ce jour, des arriérés de près de 82 mois depuis l’année 2008, période  durant laquelle la MIBA a commencé son déclin. La société compte à ce jour 2500 travailleurs contre plus de 6.000FC en période de vache grasse.

ACP/Fng/JGD/Fmb

 

 

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

1 USD = 1 980,3610 FC (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Le comité de politique monétaire de la Banque centrale du Congo a décidé d'assouplir le... Lire la suite
La banque congolaise Rawbank a annoncé le 26 février 2021, un partenariat avec l’initiative «... Lire la suite

Les plus lus

Mines

6295 vues
Le groupe américain Freeport-McMoran a annoncé lundi être parvenu à un accord portant sur la cessi...
Copyright ©2015-2021 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom