Loading Page: RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • Affaire forages en RDC : les paiements n’étant pas repris dans la loi de reddition des comptes 2022, CREFDL redoute le scénario du programme 100 jours suite au départ de Nicolas Kazadi à l’étranger
  • Dossier de “surfacturation” des lampadaires et forages : l’Assemblée nationale autorise l'ouverture d’une instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi
  • Contrat chinois : Le CNPAV dénonce des incertitudes et déséquilibres persistants malgré la renégociation et appelle le gouvernement Suminwa à mettre fin à la convention Sicomines
  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC

Les avocats de la République démocratique du Congo (RDC), dans l’affaire de la chaîne d'approvisionnement d'Apple, affirment avoir reçu l’aval du gouvernement congolais d’explorer différentes options juridiques et prendre des initiatives en vertu de la loi américaine et de la loi française, pour trainer le géant américain devant les instances judiciaires. 

Selon un communiqué rendu public ce mercredi 22 mai, cette démarche vise à établir « judiciairement la responsabilité d’Apple dans les actes allégués et dénoncés » à savoir, le blanchiment des minerais dits 3 T (étain, tantale et tungstène, cruciaux pour l'industrie de l'électronique, de l'automobile, de l'aviation et des énergies renouvelables), par le biais du Rwanda et des entités privées. 

Ce groupe d’avocats de la RDC, dirigé par  Robert Amsterdam du cabinet Amsterdam et Partners LLP à Washington DC et William Bourdon du cabinet Bourdon et Associés à Paris affirme détenir de nouvelles preuves accablantes sur ces minerais dits « de sang ». 

« Un certain nombre de lanceurs d’alerte se sont manifestés, rejoignant ainsi d'autres personnes qui ont fourni des informations aux avocats de la RDC sur la chaîne d'approvisionnement d'Apple en RDC », peut-on lire dans le communiqué.

Les avocats de la RDC déplorent par ailleurs le silence d’Apple face à ces accusations,  dont le Rwanda joue un rôle important à travers les tueries et les violences dans l’Est de la RDC, à en croire leur rapport intitulé « Minerais de Sang : Le Blanchiment de Minerais 3T par le Rwanda et des Entités Privées », publié le  25 avril 2024.

«L’absence de réponse apportée constitue un aveu implicite que les questions étaient pertinentes », a indiqué William Bourdon, dans les propos rapportés dans le communiqué. 

Et d’ajouter: « Le silence d’Apple peut être considéré comme, a minima, le témoignage de leur embarras à fournir des réponses précises au-delà de la rhétorique banale et prévisible de déni servie par les services de communication d’Apple il y a quatre semaines »,conclut le communiqué.

Les avocats de la RDC avaient formulé, il y a quatre semaines, des demandes précises à Tim Cook, le PDG d’Apple et à la filiale de l’entreprise à Paris sur le blanchiment de minerais 3T par le Rwanda et ses alliés. Le tout dans un contexte marqué par la guerre du M23 dans l’Est de la RDC. Cette rébellion, d’après plusieurs rapports, est soutenue par le Rwanda.

Bruno Nsaka /actaulite.cd

 

Infos en vidéo

1 USD = 2 787,0028 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Les plus lus

Mines

9125 vues
Le groupe américain Freeport-McMoran a annoncé lundi être parvenu à un accord portant sur la cessi...