La Banque centrale du Congo a signé, mardi 9 juin à Kinshasa, un partenariat d’assurances avec l’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique (ACA). Ce contrat de service a été conclu en présence du vice-gouverneur de la BCC, Jules Bondombe et le directeur du département souscription de l’ACA, Jef Vincent. Grâce à ce partenariat, les banques commerciales œuvrant en RDC pourront désormais réduire de 50% les risques qu’elles encourent en accordant des crédits à leurs clients.

Selon les explications de Jef Vincent, lorsqu’une banque commerciale a prêté de l’argent à une institution gouvernementale ou à une entreprise publique et que celles-ci se retrouvent dans l’incapacité de le rembourser, l’ACA prendra en charge ledit crédit et va s’adresser au gouvernent pour un règlement, selon les dispositions de l’agence dont il est membre.

En clair, ce partenarait est une assurance pour les banques commerciales à booster l’économie congolaise en octroyant des crédits aux sociétés privées, étatiques et Petites et moyennes entreprises, a ajouté la même source.

Pour le vice-gouverneur de la BCC, Jules Bondombe Assango, les services fournis par l’ACA pourront marquer la célérité dans les opérations du commerce international, opérations pour lesquelles l’absence de garantie freine l’expansion et le développement de certaines entreprises.

L’assurance permettra aux banques d’élargir leurs capacités d’intervention et les autres services financiers au profit de leur clientèle.

À travers ce partenariat, la RDC devient ainsi le premier pays en Afrique où les banques commerciales peuvent réduire leurs allocations du capital.

L’ACA est une société d’assurances créée en 2003 dans le but d’attirer les investisseurs en Afrique, les encourager à développer le commerce par l’octroi des produits d’assurance.

Plusieurs organisations et pays sont membres de l’ACA, dont :

  • La Banque africaine pour le développement (BAD)
  • Les pays du Marché Commun de l’Afrique Orientale et Australe (Comesa)
  • Le Burkina Fasso
  • Le Cameroun
  • Le Bénin

Avec un capital de 182 millions de dollars américains, l’ACA couvre entre autres les risques des violences politiques, le terrorisme et le sabotage.

Elle a déjà assuré 17 milliards de dollars de transaction en Afrique dont 226 millions au bénéfice de la RDC.

 

Avec Radio Okapi

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

Les plus lus

Assurance

3150 vues
M. Joe Abou Chocra, représentant de la firme  internationale MD Gulf, spécialisée en d’assurance a...
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2018 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom