Loading Page: Ituri : au moins 80% de l’or produit à Djugu et Mambasa échappe au contrôle de l’Etat - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC
  • RDC / Zambie / Angola : Corridor de Lobito – Un test de réalité
  • Dossiers des forages et lampadaires : les ministres Nicolas Kazadi et François Rubota ainsi que l’ancien ministre Guy Mikulu interdits de sortie du pays
  • RDC: Kenya Airways réclame la libération de 2 de ses agents détenus par la DEMIAP qui auraient failli faciliter la sortie du pays des mâles d’argent sans documents

Des acteurs miniers et notables de l'Ituri ont fait savoir, vendredi 28 juillet, que 80% de l’or produit à Djugu et Mambasa échappe au contrôle l’Etat congolais.

Ils l’ont révélé lors de la rencontre placée sous le thème : « Gouvernance aurifère dans les territoires de Djugu et Mambasa ».

D’après eux, une grande quantité de l’or est exportée frauduleusement dans les pays étrangers notamment voisins, occasionnant ainsi un manque à gagner énorme pour la province de l’Ituri.

« Il y a au moins 80 ou 90 % de la production de l’or part frauduleusement sans être enregistré au niveau des services des statistiques. Vous comprenez que la fraude est totale », a déploré l’expert en question minières dans le projet Madini Kwa maendeleo, Tibert Kajemba.

Il atteste notamment que l’or de l’Ituri est également la source du financement des groupes armés dans ce coin du pays.

C’est dans ce cadre que Tibert Kajemba appelle au gouvernement congolais de poursuivre la pression militaire sur les combattants et d’accélérer le programme DDRCS :

« Il faut obligatoirement qu’on accélère le PDDRCS dans sa mise en place. On a demandé qu’il y ait un fort programme de démilitarisation des sites minier », a-t-il poursuivi.

Pendant deux jours, jeudi 27 et vendredi 28 juillet, des acteurs miniers, des acteurs de la société civile de l’Ituri et les différents notables du territoire de Djugu et Mambasa ont passé au peigne fin la législation minière et son application dans la province de l’Ituri en proie à l’activisme des groupes armés.

Cette rencontre a bénéficié du soutien technique de la MONUSCO et rentre dans le cadre de l'exécution des recommandations adoptées au bureau du secrétariat technique du processus de Nairobi.

Radio Okapi

 

Infos en vidéo

1 USD = 2 787,0028 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Les plus lus

Mines

9066 vues
Le groupe américain Freeport-McMoran a annoncé lundi être parvenu à un accord portant sur la cessi...