Loading Page: Glencore va conserver 80% des effectifs dans la mine de Katanga - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • Affaire forages en RDC : les paiements n’étant pas repris dans la loi de reddition des comptes 2022, CREFDL redoute le scénario du programme 100 jours suite au départ de Nicolas Kazadi à l’étranger
  • Dossier de “surfacturation” des lampadaires et forages : l’Assemblée nationale autorise l'ouverture d’une instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi
  • Contrat chinois : Le CNPAV dénonce des incertitudes et déséquilibres persistants malgré la renégociation et appelle le gouvernement Suminwa à mettre fin à la convention Sicomines
  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC

Glencore, le géant suisse du négoce des matières premières, a annoncé lundi qu'il allait maintenir les investissements prévus pour Katanga Mining, une de ses filiales en République démocratique du Congo (RDC), et y conserver 80% des effectifs.

Frappé par la chute des cours des matières premières, le groupe basé à Baar, dans le canton suisse de Zoug, avait dévoilé la semaine dernière une série de mesures drastiques pour réduire son endettement, qui incluaient entre autres une suspension d'activité au sein de cette mine de cuivre et de cobalt.

Le groupe, qui n'avait jusqu'à maintenant pas encore chiffré l'impact sur le personnel, entend conserver 80% des effectifs et s'efforcer de minimiser l'impact de la suspension d'activité sur ses employés, a-t-il indiqué dans un communiqué publié lundi.

Durant la période de suspension de l'activité, Katanga Mining va investir dans un programme de développement des compétences, notamment en envoyant certains de ses employés dans une école spécialisée dans la formation technique à Mopani, en Zambie.

Il va également maintenir ses hôpitaux pour les employés et leur famille ainsi que des projets entre autres pour l'approvisionnement en eau.

Des représentants de Katanga Mining se sont rendus à Kinshasa pour rencontrer des membres du gouvernement, dont le Premier ministre, et discuter des projets de suspension de l'activité.

Katanga Mining prévoit de maintenir les investissements dans un projet de 880 millions de dollars (776 millions d'euros) pour améliorer les infrastructures de production et accroître leur rentabilité.

Avec Afp

 

Infos en vidéo

1 USD = 2 787,0028 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Les plus lus

Mines

9125 vues
Le groupe américain Freeport-McMoran a annoncé lundi être parvenu à un accord portant sur la cessi...