Une plate-forme Rwandaise exploitant le gaz sur la rive rwandaise du lac Kivu

La RDC et le Rwanda ont signé jeudi 19 novembre à Gisenyi un accord en prévision de l’exploitation du gaz méthane dans les eaux congolaises du lac Kivu, que les deux pays partagent à leur frontière.

L’accord porte essentiellement sur la surveillance de ce cours d’eau au moment de l’exploitation du gaz qui y est contenu.

Le lac Kivu est l’un des trois lacs au monde, avec le Nyos et le Monoun au Cameroun, qui renferment de très fortes concentrations en gaz.

Sur ses 2 370 km², il contient selon les estimations, quelque 60 km³ de méthane dissous et environ 300 km³ de dioxyde de carbone (CO2).

Des experts congolais et rwandais redoutent les effets de la forte concentration en gaz de ce lac.

Pour le ministre congolais des Hydrocarbures, Ngoy Mukena, c’est l’attention que requiert l’utilisation de ce gaz qui a conduit les deux pays à penser à la surveillance du lac Kivu.

« Notre lac contient du gaz méthane qui n’est pas toujours bon au contact avec l’environnement et le corps humain. Alors, lorsqu’on exploite le gaz afin de le transformer en électricité, il faut faire très attention. Et c’est cette attention qui nous nous amène ici », a déclaré le ministre congolais des Hydrocarbures, Ngoy Mukena.

Le ministre a insisté sur la nécessité de protéger les populations riveraines du lac :  

« Notre lac contient aussi d’autres particularités. Ses eaux sont en quatre étages qui ne communiquent pas. Pour cela, il faut donc que, lorsqu’on exploite le lac, toutes les conditions techniques et technologiques soient bien surveillées. Mais, la surveillance ne doit pas être faite par un seul pays pour que nous mettions nos populations riveraines, qu’elles soient de la République démocratique du Congo ou du Rwanda, en protection ».

Pour le moment, la RDC n’exploite pas encore le gaz contenu dans le lac Kivu. En 2014, l’ancien ministre congolais des Hydrocarbures, Crispin Atama Tabe, avait pourtant annoncé que la RDC allait bientôt commencer l’exploitation du gaz méthane du lac Kivu.

Au Rwanda, l’exploitation du gaz méthane du lac a déjà commencé. Près de la localité de Rubavu, un projet-pilote du gouvernement rwandais produit déjà 2 mégawatts d’électricité à partir du gaz méthane du lac.

En 2014, l'entreprise américaine ContourGlobal a signé une concession de 25 ans et un accord avec l'entreprise publique de production et distribution d'électricité au Rwanda (EWSA).

Ce projet énergétique d'exploitation et de transformation du méthane en énergie, dénommé KivuWatt, devrait permettre au Rwanda de quasiment doubler la production électrique annuelle du pays qui avoisine les 115 mégawatts.

Avec Radio Okapi

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

Energie

7 vues
Le ministre d'Etat en charge des Hydrocarbures, Rubens Mikindo Muhima, a clôturé les travaux de constitution des dossiers géologiques de 16 blocs gaziers et de 3 blocs pétroliers lancés le...
RDC : le gouvernement évalue la libéralisation du secteur des assuranc...

Les plus lus

Energie

30149 vues
Un black out menace la République démocratique du Congo. Le Gouvernement congolais en est conscien...
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2021 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom