Loading Page: Poursuite des travaux de modernisation du barrage hydroélectrique de Nseke après 65 ans de fonctionnement - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • Affaire forages en RDC : les paiements n’étant pas repris dans la loi de reddition des comptes 2022, CREFDL redoute le scénario du programme 100 jours suite au départ de Nicolas Kazadi à l’étranger
  • Dossier de “surfacturation” des lampadaires et forages : l’Assemblée nationale autorise l'ouverture d’une instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi
  • Contrat chinois : Le CNPAV dénonce des incertitudes et déséquilibres persistants malgré la renégociation et appelle le gouvernement Suminwa à mettre fin à la convention Sicomines
  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC

 Les travaux de réhabilitation et de modernisation du barrage hydroélectrique de Nseke, construit en 1956 avec 4 machines et 260 mégawatts de capacité installée, se poursuivent normalement, avec  la réparation  en cours du dernier groupe qui consacrera ainsi la remise en service  totale de cette centrale en juin 2020, après 65 ans de fonctionnement, a déclaré samedi à l’ACP, sur le site de Nseke, le chef de centre, Léonard Mwamba Mwanabute.

Financés en hauteur de 250 millions USD  par la SNEL dans le cadre d’un partenariat public-privé avec la société minière  Tenke Fungurume Mining(TFM), les travaux de Nseke ont abouti à  la réhabilitation totale de 3 machines sur 4 de la centrale, la construction d’une 2ème ligne reliée à  la Station de conversion de Kolwezi(SCK) à  100km de Nseke, et à l’installation de 2 transformateurs de 150 MVA chacun,  en remplacement de 2 anciens de 72,MVA chacun.

Le système d’incitation et l’installation d’un nouveau régulateur numérique ont été effectués dans le cadre de ces travaux, a indiqué l’ingénieur, évoquant, à ce sujet, la pose des équipements devant permettre au poste haute tension de Nseke, également modernisé, de fonctionner à l’aide d’un système numérique.

  Le groupe 1 à l’arrêt a, quant à lui, connu des fissures dues à sa longévité au niveau de la bâche. Les travaux de réparation de cette bâche sont presque terminés. La modernisation de centrale de Nseke, la plus importante de l’ex  province du Katanga,  est une action à impact visible car, avec 260 MW de capacité installée, 65 MW seront injectés au réseau avec comme résultat le soulagement  de l’ensemble du réseau interconnecté du Grand Katanga, a précisé le directeur de la production Sud(DPS) de la SNEL, Roger Bakali Amisi.

Selon ce dernier, Nseke est resté une des centrales les plus fiables du Sud du pays qui n’avait jamais connu un arrêt total, parmi d’autres barrages de l’ex Katanga à savoir  Koni, Muadingusha et  Nzilo. « Chaque fois qu’il y avait eu un effondrement du réseau interconnecté du Sud, Nseke est venu toujours au secours », a-t-il fait remarquer.

Le barrage hydroélectrique de Nseke, le 2ème après Inga en RDC, est situé à 100 kilomètres de Kolwezi, dans le territoire de Lubudi, province du Lualaba, Sud de la RDC.

ACP/Fng/DNM/MPK/Awa

 
 

 

Infos en vidéo

1 USD = 2 787,0028 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



Energie

289 vues
Le premier ministre sortant, Jean-Michel Sama Lukonde, avait, lors de la 133e réunion du conseil des ministres, chargé Eustache Muhanzi Mubembe, ministre ad intérim de l'économie nationale, de suivre de...
RDC : le gouvernement évalue la libéralisation du secteur des assuranc...

Les plus lus