Loading Page: Dossier de “surfacturation” des lampadaires et forages : l’Assemblée nationale autorise l'ouverture d’une instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • Affaire forages en RDC : les paiements n’étant pas repris dans la loi de reddition des comptes 2022, CREFDL redoute le scénario du programme 100 jours suite au départ de Nicolas Kazadi à l’étranger
  • Dossier de “surfacturation” des lampadaires et forages : l’Assemblée nationale autorise l'ouverture d’une instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi
  • Contrat chinois : Le CNPAV dénonce des incertitudes et déséquilibres persistants malgré la renégociation et appelle le gouvernement Suminwa à mettre fin à la convention Sicomines
  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC

L’Assemblée a autorisé, ce samedi 15 juin, l'ouverture d'une enquête judiciaire contre le député national Nicolas Kazadi, ancien ministre des finances, et François Rubota, ancien ministre du développement rural, tous deux cités dans le dossier de "surfacturation" des forages et lampadaires.

Cette option a été levée par la chambre basse du parlement après avoir approuvé les conclusions de la commission spéciale et temporaire mise en place pour statuer sur la demande du Procureur général près la Cour de Cassation. Celle-ci était présidée par Guy Mafuta Kabongo.

La mise en place de cette  commission avait été décidée lors de la toute première plénière tenue le 29 mai dernier par Vital Kamerhe en tant que nouveau Speaker de la chambre du parlement.

En date du 27 avril, Firmin Mvonde Mambu, Procureur Général près la Cour de Cassation, sollicite à l’Assemblée nationale l’autorisation pour ouvrir une instruction judiciaire à charge des précités.

 Dans leur rapprochement avec le droit, les faits tels qu'exposés paraissent constitutifs de l'infraction de détournement des deniers publics prévue et punie par l'article 145 du code pénal congolais livre II. La nature des faits et la gravité des indices relevés requièrent que les inculpés François RUBOTA MASUMBUKO, Ministre d’État au Développement Rural et Nicolas KAZADI, Ministre des Finances, soient entendus pour donner leur version des faits. Par ces motifs; Qu'il plaise au Bureau de l'Assemblée Nationale d'autoriser l'instruction à charge des inculpés sus identifiés pour détournement des deniers publics et de leur permettre de présenter leurs moyens de défense », lit-on dans le réquisitoire du Procureur.

actualite.cd

 

Infos en vidéo

1 USD = 2 787,0028 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Les plus lus

Taux de croissance

9856 vues
Les prévisions de croissance économique 2015 de la RDC ont été revues à la baisse: 8,4% contre 10,...