La banque centrale de la République démocratique du Congo (RDC) vient de relever son taux directeur de 14 à 20%. C’est la deuxième fois cette année que la banque recours à cette politique destinée à juguler la volatilité du franc congolais et à contenir l’inflation qui a atteint un niveau assez critique. Toutefois, en l’absence d’un ajustement budgétaire de la part du gouvernement, la mesure risque de n’avoir qu’un effet assez limité au vu de la conjoncture économique que traverse le pays.

Après avoir un temps hésité, la Banque centrale de la République démocratique du Congo a finalement décidé, ce lundi 26 juin, de relever son taux directeur principal de 6 points pour le porter de 14 à 20%. C’est ce qu’indique un communiqué de l’institution et dans lequel elle justifie cette décision par la nécessité et l’urgence « de faire face à la tendance croissante du taux de change du franc congolais et de réduire le rythme des hausses des prix domestiques ».

La décision de la banque centrale était attendue depuis quelques temps par le marché en raison de la dépréciation contenue du franc congolais face au dollar ainsi qu’à l’inflation qui n’a cessé de grimper ces derniers mois. Elle reste toutefois assez surprenante puisqu’il y a quelques jours, le 12 juin dernier, la banque a décidé à l’issue de son conseil mensuel de politique monétaire, de maintenir le taux directeur inchangé à 14%, son niveau depuis janvier 2017. S’appuyant sur l’évolution de l’économie nationale ainsi que ses perspectives et la situation du marché financier, le comité a estimé qu’au regard de «la nature du choc actuel qui affecte l’économie nationale et dont les réponses idoines ne peuvent venir que de la mise en œuvre des mesures budgétaires et des réformes structurelles de la part du gouvernement, le comité de politique monétaire a décidé de maintenir inchangé le dispositif actuel des instruments de la politique monétaire ».

C’est donc au gouvernement que la banque centrale a renvoyé la balle avant de se raviser et renforcer encore sa politique monétaire à travers une nouvelle hausse de son taux directeur principal. Le 18 janvier dernier, ce dernier qui était de 7% a été relevé à 14%.

 

Avec la Tribune

 

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

1 USD = 1 980,3610 FC (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Le comité de politique monétaire de la Banque centrale du Congo a décidé d'assouplir le... Lire la suite
La banque congolaise Rawbank a annoncé le 26 février 2021, un partenariat avec l’initiative «... Lire la suite

Les plus lus

Banque

13418 vues
Le Sénat a adopté vendredi, en séance plénière, le rapport de sa Commission économico-financière e...
Copyright ©2015-2021 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom