Comme plusieurs pays du continent, le Botswana voudrait se lancer dans la production locale de véhicules. Le projet porté par le gouvernement est entre autres motivé par des défis environnementaux.

Le Botswana est à la recherche d’entreprises locales comme internationales avec l’expertise requise pour fabriquer localement des véhicules électriques. 

Le ministère de l'Investissement, du Commerce et de l'Industrie du Botswana a lancé un appel à manifestation d'intérêt qui court jusqu’au 12 mai, lequel aboutira à la sélection d’un constructeur qui produira localement ces types de véhicules ainsi que des composants connexes. Les véhicules devraient être vendus sur le marché local, et régional.

« La manifestation d'intérêt vise à développer l'industrie locale de l'électromobilité pour contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et contribuer aux autres objectifs de développement du Botswana envers l'industrie » indique le gouvernement dans un communiqué.

Les États africains prennent de plus en plus conscience des implications économiques et environnementales de l'utilisation des véhicules à combustible fossile. Dans le contexte actuel de pénurie et de hausse des prix du pétrole, l’option pour les modèles de véhicules fonctionnant à base de carburants plus propres s’impose.

Néanmoins, ce sursaut pour l'électromobilité qui gagne du terrain en Afrique pourrait se heurter aux défis énergétiques sur le continent, notamment la desserte électrique faible ou inexistante dans plusieurs régions.

Henoc Dossa / Ecofin

 

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

1 USD = 2 003,5842 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Shasha est un village situé en territoire de Masisi, à une trentaine de kilomètres au sud-ouest... Lire la suite
Copyright ©2015-2022 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom