Loading Page: Accord RDC-Ventora : "si cet accord n'avait pas été signé, la RDC allait continuer à perdre presque 120 000$ par jour... l'État a récupéré les actifs à hauteur de 2 milliards de $" (Carbone Beni) - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • Affaire forages en RDC : les paiements n’étant pas repris dans la loi de reddition des comptes 2022, CREFDL redoute le scénario du programme 100 jours suite au départ de Nicolas Kazadi à l’étranger
  • Dossier de “surfacturation” des lampadaires et forages : l’Assemblée nationale autorise l'ouverture d’une instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi
  • Contrat chinois : Le CNPAV dénonce des incertitudes et déséquilibres persistants malgré la renégociation et appelle le gouvernement Suminwa à mettre fin à la convention Sicomines
  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC

L'accord signé entre le gouvernement congolais et le groupe Ventora du milliardaire Israélien Dan Gertler défraye de nouveau la chronique en République Démocratique du Congo. Les chiffres évoqués par le porte-parole du CNPAV, Jean-Claude Mputu sont taxés de faux par d'autres acteurs de la société civile.

Pour Carbone Beni, activiste pro-démocratie, l'accord signé entre la RDC et Ventora a permis des avancées significatives.

"Cet accord n'est pas totalement parfait, mais a permis des avancées significatives et profitables pour l'État. Gertler qui gagnait 6Millions$ des royalties/mois, est réduit à 2.5 Millions$. C'est utopique de prétexter qu'il peut empocher 2 Milliards ou même 60 Millions en 10 mois", dit-il.

Il affirme que Gertler a gagné moins de 30 millions USD des royalties depuis la signature de l'accord, grâce à cet accord. Si non, il serait dans les 60 millions USD. 

"En réalité, ce qu'il a pu gagner en terme des royalties depuis la signature de l'accord c'est moins de 30 Millions$. Il aurait pu gagner 60Millions si cet accord n'avait pas été signé. C'est un gain important pour l'état. Et les discussions doivent continuer en faveur de l'État", affirme Carbone Beni. 

"Gertler devrait sur 20 ans, percevoir presque 1.5 Milliards $. L'accord a permis de ramener cela à presque 600Millions$. L'État a pu récupérer tous les actifs miniers et gaziers que possédait Gertler en RDC. Ces actifs récupérés ont une valeur estimative de plus de 2 Milliards $."

Selon Carbone Beni, si cet accord n'était pas signé, la RDC allait continuer à perdre 120.000$/jour, car Gertler recevait l'équivalent de 200 000 $. Aujourd'hui il est à 80.000$ après l'arrangement à l'amiable. "C'est un pas considérable dans cette affaire qui a vu longtemps l'État perdre", dit-il. 

Au-delà de l'accord, Carbone Beni appelle la présidence et le gouvernement Sam Lukonde à publier les annexes de l'accord pour permettre une transparence totale selon les normes de la bonne gouvernance et de l'ITIE. Il estime aussi nécessaire que le gouvernement continue les échanges approfondis avec le Groupe VENTORA pour équilibrer les avantages de l'État en ce qui concerne les royalties.

Jordan MAYENIKINI /actaulite.cd

 

Infos en vidéo

1 USD = 2 787,0028 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Les plus lus

Mines

9125 vues
Le groupe américain Freeport-McMoran a annoncé lundi être parvenu à un accord portant sur la cessi...