Loading Page: Katanga Mining (Glencore) suspend son traitement du cobalt - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • Affaire forages en RDC : les paiements n’étant pas repris dans la loi de reddition des comptes 2022, CREFDL redoute le scénario du programme 100 jours suite au départ de Nicolas Kazadi à l’étranger
  • Dossier de “surfacturation” des lampadaires et forages : l’Assemblée nationale autorise l'ouverture d’une instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi
  • Contrat chinois : Le CNPAV dénonce des incertitudes et déséquilibres persistants malgré la renégociation et appelle le gouvernement Suminwa à mettre fin à la convention Sicomines
  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC

Katanga Mining a annoncé vendredi la suspension de ses activités de traitement de cobalt en plus de celle de ses activités de cuivre rendue publique par sa maison mère. Il s'agit de la filiale congolaise du groupe de négoce de matières premières suisse Glencore.

Dans un communiqué publié par sa direction après des entretiens avec les autorités congolaises à Kinshasa, la société, qui exploite la mine de Kamoto, près de Kolwezi, dans la province du Katanga (sud-est de la République démocratique du Congo) précise qu'elle maintient son plan d'investissement prévu de "880 millions de dollars" destiné à améliorer ses infrastructures de production et sa rentabilité.

La suspension du traitement du cuivre et du cobalt, à partir d'une date non communiquée, "est prévue pour une durée pouvant aller jusqu'à 18 mois" pendant la durée de ces travaux. "La société cherche à minimiser les effets de cette suspension sur ses employés et conservera au moins 80% de la main-d'oeuvre existante", affirme le communiqué.

Frappée par la chute des cours des métaux, Glencore a dévoilé lundi une série de mesures pour réduire son endettement, parmi lesquelles la suspension de sa production de cuivre à Kamoto.

Premier producteur de cobalt

Mercredi, un conseiller du Premier ministre congolais Augustin Matata Ponyo avait déclaré que le gouvernement demandait "à Glencore de respecter ses engagements en matière d'investissement et d'emploi" à Kamoto.

La RDC est le premier producteur mondial de cobalt et dispute à la Zambie la place de sixième producteur mondial de cuivre.

Katanga Mining affirme avoir produit plus de 77'000 tonnes de feuilles de cuivre (cathodes) et près de .800 tonnes de cobalt au premier semestre. Il s'agit respectivement de 16% et 5% de la production nationale de ces deux métaux, estimée par la Chambre des mines congolaise pour la même période.

Moteur de croissance

Selon l'Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE), dont la RDC est membre, la mine de Kamoto a représenté 20% des recettes perçues par l'État congolais en provenance du secteur minier en 2013.

Les mines sont le moteur principal de la forte croissance économique que connaît depuis quelques années la RDC, pays parmi les moins développés au monde et dont les autorités espèrent faire une nation émergente d'ici à 2030.

Katanga Mining ambitionne de devenir la première société productrice de cobalt au monde et de cuivre en Afrique.

sda-ats

 

Articles similaires Mines

Infos en vidéo

1 USD = 2 787,0028 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Les plus lus

Mines

9125 vues
Le groupe américain Freeport-McMoran a annoncé lundi être parvenu à un accord portant sur la cessi...