Dans le document présentant ses résultats du premier trimestre, Uniper fait état de « discussions en cours avec le gouvernement allemand et Gazprom sur la mise en œuvre potentielle » du décret russe en question, qui a alimenté les craintes d'un arrêt des approvisionnements.

Le premier importateur allemand de gaz russe n'a toutefois pas fourni de détails supplémentaires sur les pourparlers. Son activité gazière intermédiaire couvre un portefeuille d'environ 370 térawattheures (TWh) de contrats de fourniture de gaz à long terme, dont environ 200 TWh proviennent de Russie.

La Commission européenne a déclaré hier que le recours au système de paiement proposé par la Russie constituerait une violation des sanctions européennes existantes contre la Russie, tout en s'engageant à fournir des précisions sur les mesures légales à prendre par les entreprises

RFI

 

Articles similaires
  • 05/02/2022
  • By RDC Finances
Gaz et pétrole : en pleine guerre en Ukraine, Moscou empoche le jackpot

Une raffinerie du géant russe du pétrole Gazprom Neft près de Moscou. © AFP - Natalia Kolesnikova Alors que Moscou est accusé d’exercer un "chantage" à l’énergie après avoir coupé le robinet du gaz à la Bulgarie et à la Pologne, un nouveau rapport d’un centre de recherche indépendant, publié...

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

1 USD = 2 003,5842 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Shasha est un village situé en territoire de Masisi, à une trentaine de kilomètres au sud-ouest... Lire la suite
Copyright ©2015-2022 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom