La multinationale californienne Uber perd son permis d'exercer dans la capitale anglaise en raison de craintes pour la sécurité, a annoncée l'autorité des transports londonienne

L'autorité des transports londonienne (TfL) a annoncé lundi avoir refusé de renouveler la licence d'exercer de la plateforme de réservation de voitures Uber dans la capitale britannique en raison de craintes pour la sécurité des passagers.

Uber n'est «pas apte» à détenir une licence à Londres, a indiqué Transport for London dans un communiqué, en raison de défaillances qui mettaient «en danger» les passagers. 

3,5 millions d'usagers à Londres en 2018

Jeudi dernier, une coalition d'ONG accusait Uber de polluer les villes européennes et demandait à l'entreprise d'aider ses chauffeurs à se doter de véhicules moins polluants. Le groupe américain est la première entreprise du secteur des véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) à Londres, «avec 3,5 millions d'usagers en 2018», selon un communiqué de l'ONG Transport & Environment.

 

L'entreprise «et les services similaires intensifient le trafic et accroissent le nombre de kilomètres parcourus dans les zones urbaines», selon ces ONG. A Paris et à Londres, «les kilomètres effectués par ces voitures supplémentaires produisent environ 515 kilotonnes d'émissions de CO2 par an», soit l'équivalent de «250 000 voitures supplémentaires appartenant à des particuliers», font-elles valoir.

Avec le temps

 

Articles similaires
  • 07/12/2022
  • By RDC Finances
L'euro tombe à un dollar pour la première fois depuis 2002

La parité entre l’euro et le dollar, attendue depuis des semaines, a finalement été atteinte. Cela n’était jamais arrivé depuis 2002. Une dépréciation de la monnaie unique qui va s’accompagner d'inflation, d'importations plus chères et d'une perte d'attractivité pour la zone euro.  Le seuil...

  • 06/27/2022
  • By RDC Finances
La crise énergétique vire au casse-tête pour les Occidentaux

Le G7 envisage de plafonner le prix du pétrole russe. Une nouvelle sanction en perspective contre Moscou pour assécher le financement de la guerre en Ukraine. Et aussi la dernière piste sur la table pour résoudre le casse-tête de la crise énergétique mondiale.   En sanctionnant le pétrole et le gaz...

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

1 USD = 2 012,3089 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

La question de la masse salariale a été au centre des discussions entre le gouvernement et le... Lire la suite
Au terme d’une série d’ordonnances publiées mardi 15 novembre, le président de la République,... Lire la suite
Les passagers se plaignent de l’envolée vertigineuse des tarifs imposés par les automobilistes à... Lire la suite
La République démocratique du Congo a mis aux enchères 27 blocs pétroliers et 3 blocs gaziers.... Lire la suite
Copyright ©2015-2022 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom