« Nous pensons que si réellement on doit développer l’Afrique, cela doit partir de la RDC. On ne peut pas se développer si on n’a pas l’énergie. Et cette énergie, c’est le Congo [RDC] à travers Inga. Donc, nous avons cette lourde charge de développement de l’Afrique. On ne peut rien faire sans électricité», a déclaré samedi 27 août le nouvel administrateur de la Banque africaine de développement (BAD) pour le groupe-pays de l’Afrique centrale, Obam Nlong.

Elu lors des dernières assemblées annuelles de la BAD, M. Nlong a bouclé le week-end dernier sa première visite à Kinshasa. Il déclaré avoir choisi d’effectuer sa première visite en tant qu’administrateur de la BAD en RDC à cause de l’importance économique, des potentialités et de la superficie du pays.

Pendant son séjour dans la capitale congolaise, le nouvel administrateur de la BAD pour le groupe-pays de l’Afrique centrale a eu des contacts avec les autorités du pays, des représentants de la société civile et de la Fédération des entreprises du Congo (FEC).

Il aussi visité le barrage hydro-électrique d’Inga dans le Kongo-Central.

Vous pouvez écouter les explications d’Obam Nlong dans cet extrait sonore.

Avec Radio Okapi

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

Energie

7 vues
Le ministre d'Etat en charge des Hydrocarbures, Rubens Mikindo Muhima, a clôturé les travaux de constitution des dossiers géologiques de 16 blocs gaziers et de 3 blocs pétroliers lancés le...
RDC : le gouvernement évalue la libéralisation du secteur des assuranc...

Les plus lus

Energie

30149 vues
Un black out menace la République démocratique du Congo. Le Gouvernement congolais en est conscien...
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2021 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom