Total continuera son exploration du bloc onshore III situé dans le nord-est de la RDC.

Le groupe pétrolier français a vu sa licence prolongée d’une année supplémentaire jusqu’au 26 janvier 2019. Avec ce nouveau permis, la campagne de forage annoncée depuis quelques années sera effective avant son terme.

De plus, un plan d’exportation de la production pétrolière sera mis en place afin d’exporter le brut via un oléoduc qui reliera la RDC aux champs pétroliers de l’Ouganda jusqu’au Port tanzanien de Tanga. En effet, le bloc III s‘étend sur une superficie de 3 177 km2 au sud du lac Albert.

La RDC et l’Ouganda se partagent ce Bloc 3 appelé Graben Albertine. C’est en Janvier en 2012 , que ce bloc a été attribué au groupe français, avec plus de 66% des parts et un peu plus de 18% à l’Etat congolais.

Confrontée à une forte demande sociale, la République démocratique du Congo voudrait diversifier la source de ces revenus trop dépendant des ressources minières pour le moment.

La prorogation du permis d’exploration de TOTAL participe de cette logique.

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

Energie

7 vues
Le ministre d'Etat en charge des Hydrocarbures, Rubens Mikindo Muhima, a clôturé les travaux de constitution des dossiers géologiques de 16 blocs gaziers et de 3 blocs pétroliers lancés le...
RDC : le gouvernement évalue la libéralisation du secteur des assuranc...

Les plus lus

Energie

30149 vues
Un black out menace la République démocratique du Congo. Le Gouvernement congolais en est conscien...
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2021 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom