Plus de 120 mégawatts supplémentaires ont été injectés dans le réseau de distribution électrique  dans la ville de Kinshasa en cette fin d’année, a annoncé le directeur général de la Société nationale d’électricité (SNEL), Jean-Bosco Kayombo, dans un message adressé jeudi à sa clientèle.

Cette quantité d’énergie provient de la construction d’un nouveau poste haute tension dans la commune de Makala, a-t-il dit. La mise en service de ce poste, le 06 décembre dernier, a permis d’injecter 30MW dans la capitale, réduisant ainsi «sensiblement» le délestage dans les communes de Mont-Ngafula, de Limete et de Ngaba, a indiqué le DG de la SNEL, précisant que ce poste d’une capacité de 220/20K sera inauguré prochainement.

Dans le même cadre de renforcement du réseau électrique de Kinshasa, la SNEL prévoit pour janvier 2018, la mise en service de la nouvelle centrale hydroélectrique de Zongo II (150 MW), dans la  province du Kongo Central, dont les essais des groupes 1 et 3 sont concluants dans la capitale avec un apport de 90 MW  dans sa première phase, a-t-il précisé.

M. Kayombo a également fait état de la reprise totale de la desserte, le 25 décembre dernier, du poste de Liminga (75MW), commune de Limete, après un incendie le 07 décembre dernier dans la salle de commande et de services auxiliaires, provoquant par la même occasion un «grand délestage» dans les communes de l’Est de la capitale, les plus populeuses de la ville province de Kinshasa.

La ville de Kisangani de nouveau éclairée

La ville de Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo, Nord-Est de la RDC, a recouvré l’électricité après la remise en service les 20 et 23 décembre  derniers, des groupes 2 et 3 de la centrale hydroélectricité de la Tshopo (19 MW). Cette centrale a été inondée le 9 novembre dernier  à la suite des pluies diluviennes, a par ailleurs indiqué le DG de  la SNEL.

Selon ce dernier, l’inondation de la centrale de la Tshopo avait entrainé l’arrêt de deux groupes avec comme conséquence l’interruption de la fourniture d’énergie électrique dans Kisangani et ses environs. Un apport de 10 MW a permis de reprendre la desserte dans cette ville, a-t-il précisé.

Les travaux similaires sont en cours d’exécution pour la remise en service du groupe 2 avant la fin de l’année, dans la centrale de Mobayi Mbongo, province du Nord-Ubangi, a encore fait savoir le DG de la SNEL, précisant que cette centrale est à l’arrêt depuis le 30 novembre suite à une avarie de l’alternateur du groupe 1.

M. Kayombo a évoqué les difficultés dans l’exploitation de la SNEL en 2017, faisant état de catastrophes naturelles et des actes de vandalisme qui ont été surmontés grâce à l’expertise de son personnel. Il a invité la clientèle à participer à l’effort de redressement de la SNEL en payant les factures et en évitant les actes de vandalisme et d’incivisme.

ACP/YWM/JGD



 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

Energie

7 vues
Le ministre d'Etat en charge des Hydrocarbures, Rubens Mikindo Muhima, a clôturé les travaux de constitution des dossiers géologiques de 16 blocs gaziers et de 3 blocs pétroliers lancés le...
RDC : le gouvernement évalue la libéralisation du secteur des assuranc...

Les plus lus

Energie

30149 vues
Un black out menace la République démocratique du Congo. Le Gouvernement congolais en est conscien...
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2021 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom