La République démocratique du Congo occupe la 23èmeplace dans le classement 2017 des « pays africains les plus attractifs pour les investisseurs ». Elle surclasse l'Angola (24è) et vient après le Benin (22è). En tête du classement, on retrouve le Botswana, pays le plus attractif pour les investisseurs en Afrique, selon un classement publié le 7 avril par le cabinet de recherche Quantum Global Research Lab, une filiale de la firme d'investissement et de conseil suisse Quantum Global, elle-même dirigée par Jean-Claude Bastos de Morais. Baptisé « The Africa Investment Index Factors (AII) », ce classement se base sur 13 indicateurs répartis en six grands facteurs-clés qui encouragent les investisseurs. Notamment le facteur de croissance (du PIB réel, investissement domestique, croissance économique), le facteur de liquidité (le taux d'intérêt réel, niveau de la masse monétaire) et le facteur des risques (risque de change, note souveraine, taux de couverture des importatìons, niveau de la dette extérieure, situation de la balance courante). On y retrouve également le facteur de l'environnement des affaires (rang dans le classement Doing Business), le facteur démographique. La République démocratique du (population totale) et le facteur de l'utilisation des réseaux sociaux (taux de pénétration de l'usage de Facebook).

Selon l'équipe rédactionnelle de ce rapport, le Botswana obtient de bons scores dans la majorité de ces indicateurs et, plus particulièrement, dans l'évaluation de sa signature souveraine, la facilité de faire des affaires, le taux de couverture des importations. Le Maroc arrive en 2ème position sur les 54 pays étudiés, devant l'Egypte, l'Afrique du Sud, la Zambie, la Côte d'Ivoire, l'Algérie, la Tanzanie,la Namibie.

Le Burkina Faso ferme le Top 10. « Malgré des défis exogènes considérables et la chute des prix du pétrole, bon nombre de pays africains démontrent une volonté accrue de parvenir à une croissance durable en diversifiant leurs économies et en introduisant des politiques favorables pour attirer les investissements étrangers. Le Botswana est, dans ce cadre, un bel exemple. Son emplacement stratégique, sa main-d'œuvre qualifiée et son environnement politiquement stable ont attiré l’attention des investisseurs internationaux, ce qui a permis à ce pays d'attirer un afflux important d'IDE ››, a commenté le directeur général de Quantum Global Research Lab, Mthuli Ncube. Les meilleures progressions réalisées depuis 2013 dans ce classement ont été enregistrées par le Swaziland (+19 places), Djibouti (+15), le Rwanda (+14), le Burkina Faso (+13) et la Tanzanie (+13). D'autres pays ont connu des reculs très marqués comme la Libye (-20 rangs), la Tunisie (-17) L’Ethiopie (-15), la Guinée Equatoriale (-13) et le Gabon (-12).

Le Potentiel

 

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

1 USD = 1 980,3610 FC (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Le comité de politique monétaire de la Banque centrale du Congo a décidé d'assouplir le... Lire la suite
La banque congolaise Rawbank a annoncé le 26 février 2021, un partenariat avec l’initiative «... Lire la suite

Les plus lus

Taux de croissance

7045 vues
Les prévisions de croissance économique 2015 de la RDC ont été revues à la baisse: 8,4% contre 10,...

Economie

6498 vues
Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange a rendu publique, le 31 décembre 2015, la l...
Copyright ©2015-2021 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom