Le gouvernement s’ est engagé depuis juin dans un vaste  programme  de réformes fondamentales et multisectorielles destinées à améliorer  en continu le climat des affaires et des investissements en RDC, a indiqué Robert Moustafa jeudi à l’atelier de préparation des états des lieux de l’application des réformes Doing business.Ces réformes visent à restaurer la paix, à reconstruire un Etat moderne, à résorber les déséquilibres macroéconomiques, à relancer la croissance et à faire face aux besoins urgents crées par les conflits et les catastrophes  naturelles au pays. Cette forte dynamique de réformes installées avait permis au pays de gagner trois place dans le classement international rapport «Doing business » 2016, soit 85ème pour perdre 11 places en 2017, a-t-il souligné. Parmi ces réformes, il a noté la création de l’Agence nationale pour la promotion des investissements, l’adhésion de la RDC au traité de l’OHADA et la ratification des actes uniformes de l’OHADA.

Celles-ci ont permis à la RDC d’améliorer l’efficacité de la résolution des différends par le tribunal de commerce, l’établissement d’une cartographie des procédures pendant le procès et l’exécution du jugement afin d’identifier et de résoudre les blocages dans la résolution des litiges commerciaux. Ces réformes ont également permis de faire le suivi et l’évaluation des performances des juges sur la base du nombre d’appels, du délai de traitement des dossiers pour encourager le prononcé rapide des jugements. Avec l’aide des partenaires extérieurs, le gouvernement a mis en place de nombreuses réformes concernant les dimensions institutionnelles, politiques et économiques, notamment en rapport avec la création d’entreprise, l’obtention de prêts, le paiement des taxes et impôts, le commerce transfrontalier, le transfert de propriété, l’obtention des licences et autorisation, la protection des investissements et le raccordement à l’électricité. Toutes ces réformes avaient permis à la RDC d’être de se hisser dans le petit cercle du top dix des pays réformateurs à l’échelle mondiale dans l’avant dernier rapport Doing business 2015. ACP/Kayu/KGD

 
 

 

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

1 USD = 1 980,3610 FC (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Le comité de politique monétaire de la Banque centrale du Congo a décidé d'assouplir le... Lire la suite
La banque congolaise Rawbank a annoncé le 26 février 2021, un partenariat avec l’initiative «... Lire la suite

Les plus lus

Taux de croissance

7057 vues
Les prévisions de croissance économique 2015 de la RDC ont été revues à la baisse: 8,4% contre 10,...

Economie

6507 vues
Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange a rendu publique, le 31 décembre 2015, la l...
Copyright ©2015-2021 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom