L’augmentation de prix des certains produits de première nécessité sur les marchés de Kinshasa a été au centre d’une réunion de travail entre le gouverneur de la ville et la Fédération des entreprises du Congo (FEC). L’autorité urbaine et les entrepreneurs ont convenu de baisser de 18% les prix du riz, du poulet, de la viande, du chinchard… " en vue de permettre aux Kinois de bien passer les festivités de fin d’année ". " Ces produits très prisés par les Kinois. Les grossistes, les demi-grossistes et les détaillants seront surveillés ", a indiqué André Kimbuta.

Les prix de certains produits de consommation courante connaissent une hausse pour des raisons non encore expliquées. A titre d’exemple, un sac de riz de 25 kg est passé de 24.000 à 28.000 fc (19,5 à 22,7 dollars américains). Le prix d’un sachet de sucre de 5 kg a augmenté de 1.500 fc (1,2 dollars) alors que celui d’un bidon d’huile de 5 litres a accru de 2.000 fc (1,6 dollars américains)…
Au Marché central, commerçants et vendeurs s’interrogent sur les raisons exactes de l’augmentation des prix de ces produits.

Pour certains grossistes, "cette situation s’explique par la dépréciation du franc congolais face au dollar américain. Actuellement, 1 dollar américain se change contre 1.230 ou 1.250 francs congolais, alors qu’en décembre 2015, il s’échangeait contre 945 franc congolais", font-ils savoir, redoutant que le panier de la ménagère ne souffre encore à l’approche des festivités de la Nativité et de Nouvel an.

Aucune allusion aux boissons

Si l’Hôtel de ville et la FEC ont proposé une solution aux prix des produits surgelés, le riz…en surchauffe, aucune allusion n’a été faite aux boissons. Pourtant, depuis le début de ce mois de décembre, on observe une augmentation de prix de ces produits brassés. Les sociétés brassicoles ont aussi augmenté le tarif de leurs boissons depuis le début de ce mois. Les brasseries indiquent que cette augmentation est notamment liée à la hausse du prix du malt sur les cours mondiales. La tonne de malt serait passée de 390 à plus de 475 euros.

Selon un responsable de service de marketing d’une société brassicole interrogée, d’autres raisons justifieraient également cette hausse des prix, notamment l’augmentation du coût de l’électricité, la fin de l’exonération de la TVA sur le fuel.

Dans les débits de boissons de Kinshasa, les prix des produits des brasseurs ont été revus à la hausse. Le prix des boissons a ainsi augmenté officiellement d’environ 100 fc, alors que chez certains vendeurs en détails, cette augmentation est de 150 fc.

Rachidi Mabandu/Forum des As

 

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

1 USD = 1 980,3610 FC (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Le comité de politique monétaire de la Banque centrale du Congo a décidé d'assouplir le... Lire la suite
La banque congolaise Rawbank a annoncé le 26 février 2021, un partenariat avec l’initiative «... Lire la suite

Les plus lus

Taux de croissance

7057 vues
Les prévisions de croissance économique 2015 de la RDC ont été revues à la baisse: 8,4% contre 10,...

Economie

6507 vues
Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange a rendu publique, le 31 décembre 2015, la l...
Copyright ©2015-2021 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom