Lors de sa conférence de presse de ce lundi 18 juillet, Jean-Marc Kabund affirme avoir conseillé au président de la République de supprimer la taxe RAM (Registre sur les appareils mobiles) et de communiquer sur les projets réalisés avec la somme récoltée. 

« Je ne connaissais même pas la définition de RAM. J’ai essayé de consulter la loi et j’ai compris que c’était anormal. A la veille de la motion qui a été initiée contre le ministre des PTNTIC, nous sommes allés, moi, le premier ministre, le ministre des PTNTIC, le DG de l’ARPTC, et un sujet français, voir le chef de l’Etat pour discuter de la question RAM. J’ai dit au Chef de l’Etat devant tous ces témoins qu’on devrait tout de suite arrêter parce que cela s'apparente à une escroquerie», a indiqué M. Kabund alors bras droit de Felix Tshisekedi.

Il dit avoir conseillé ainsi « étant donné que l’argent de RAM ne va pas dans le compte du trésor public, et cela ne dispose pas d’une disposition légale, nous devons arrêter ça ».

Mais pour Felix Tshisekedi, ajoute Kabund, il ne fallait pas arrêter le projet RAM tout de suite pour ne pas sembler fléchir devant la pression de l'opposition qui demandait la fin de cette taxe jugée illégale. 

« J’ai dit au DG du journal officiel que, toi tu es l’ami du chef de l’Etat, il doit communiquer sur cette question, il doit dire combien d’argent a été récolté dans cette affaire. Et présenter au peuple les projets que cette somme devra financer. S’il ne le fait pas, je suis sûr que ça sera un caillou dans sa chaussure, un jour, je crains qu’il ne puisse répondre de cette histoire. Et je suis allé dire la même chose au président de la République », a conclu Kabund. 

La taxe RAM a permis de récolter plusieurs millions USD auprès des abonnés des compagnies de télécommunication. Cette taxe controversée avait fait l'objet de plusieurs réunions entre les autorités du pays. Le président de l'Assemblée nationale Christophe Mboso et Jean Marc Kabund, alors premier vice-président de cette chambre avait même, au cours d'une réunion, demandé aux députés membres de l'Union sacrée de ne pas déchoir le ministre des PTNTIC qui était sous motion de défiance à cause de la taxe RAM.

Ivan Kasongo /actualite.cd

 

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

1 USD = 2 012,3089 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

La question de la masse salariale a été au centre des discussions entre le gouvernement et le... Lire la suite
Au terme d’une série d’ordonnances publiées mardi 15 novembre, le président de la République,... Lire la suite
Les passagers se plaignent de l’envolée vertigineuse des tarifs imposés par les automobilistes à... Lire la suite
La République démocratique du Congo a mis aux enchères 27 blocs pétroliers et 3 blocs gaziers.... Lire la suite

Les plus lus

Taux de croissance

8795 vues
Les prévisions de croissance économique 2015 de la RDC ont été revues à la baisse: 8,4% contre 10,...

Economie

7833 vues
Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange a rendu publique, le 31 décembre 2015, la l...
Copyright ©2015-2022 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom