Loading Page: La justice française ouvre une enquête suite aux révélations de l’enquête Congo Hold-up - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • Affaire forages en RDC : les paiements n’étant pas repris dans la loi de reddition des comptes 2022, CREFDL redoute le scénario du programme 100 jours suite au départ de Nicolas Kazadi à l’étranger
  • Dossier de “surfacturation” des lampadaires et forages : l’Assemblée nationale autorise l'ouverture d’une instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi
  • Contrat chinois : Le CNPAV dénonce des incertitudes et déséquilibres persistants malgré la renégociation et appelle le gouvernement Suminwa à mettre fin à la convention Sicomines
  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC

Selon des informations de Mediapart et Africa Intelligence, le parquet national financier a ouvert une enquête suite aux révélations de l’enquête Congo Hold-up. Il s’interroge sur des flux jugés « suspects » entre les filiales de cette banque en RDC et la France

L’enquête préliminaire de la justice française porte sur des faits de « blanchiment aggravé de détournement de fonds publics ». Elle fait suite aux révélations de l'enquête menée par 23 médias et ONG, dont RFI, et deux plaintes déposées par trois organisations : Sherpa, Transparency International et le Réseau panafricain de lutte contre la corruption (UNIS).

L’enquête Congo Hold-up a montré, avec l’appui de 3,5 millions de documents bancaires, comment la BGFI avait été utilisée par l’entourage de Joseph Kabila pour détourner au moins 138 millions de dollars des caisses publiques.

Blanchiment d'argent public détourné

La filiale congolaise de la BGFIBank était dirigée jusqu’en 2018 par un frère adoptif de l’ex-président, Francis Selemani Mtwale, et détenue à 40% par Gloria Mteyu, la sœur de Joseph Kabila. Cette filiale aurait blanchi à plusieurs reprises de l’argent public détourné, par l’entremise de la BGFIBank Europe, installée à Paris et autorisée à mener des transactions internationales en devises.

L’enquête a par exemple montré, et c’est l’objet spécifique d’une des deux plaintes, que de l’argent public congolais avait été utilisé dans la transformation d’un navire en yacht de luxe au profit d’hommes d’affaires liés à l’ancien président

 

Rfi

 

Infos en vidéo

1 USD = 2 787,0028 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Les plus lus

Taux de croissance

9856 vues
Les prévisions de croissance économique 2015 de la RDC ont été revues à la baisse: 8,4% contre 10,...