La RDC sollicite  l’aide de la communauté internationale pour la protection de sa faune mise-en mal par le braconnage qui gangrène le patrimoine forestier en Afrique.

Selon le magazine Monde Afrique  qui diffuse cette information et dont un exemplaire est parvenu mercredi à l’ACP, la RDC détient une grande réserve de la population d’éléphants et des rhinocéros et demande l’aide de la communauté internationale pour combattre et récuser le braconnage partout ailleurs.

Les méfaits de braconnage tant sur le plan de la faune  que du patrimoine forestier en Afrique  ont fondé  un groupe d’activistes tanzaniens et chinois réunis à Dar es-Salaam, du 14 au 18 janvier de l’année en cours, pour évaluer la situation générale sur les méfaits de cette activité. L’opportunité leur était offerte pour interpeller la communauté internationale.

Dans ce contexte, près de 500 personnes  réunies dans la capitale tanzanienne ont marché pour exprimer leur mécontentement les 14 et 18 janvier dans le but de défendre la cause de la population des éléphants et des rhinocéros victimes du braconnage.

En Tanzanie, il y a une élite spéciale contre le braconnage et en 5 ans signale-t-on, l’Afrique a perdu plus de 60.000 éléphants, soit plus de la moitié de sa population. Les rhinocéros sont également touchés en grand nombre.

ACP/Zng/May

 

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

1 USD = 1 980,3610 FC (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Le comité de politique monétaire de la Banque centrale du Congo a décidé d'assouplir le... Lire la suite
La banque congolaise Rawbank a annoncé le 26 février 2021, un partenariat avec l’initiative «... Lire la suite
Copyright ©2015-2021 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom