Loading Page: RDC : les activités touristiques suspendues dans le parc des Virunga - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • Affaire forages en RDC : les paiements n’étant pas repris dans la loi de reddition des comptes 2022, CREFDL redoute le scénario du programme 100 jours suite au départ de Nicolas Kazadi à l’étranger
  • Dossier de “surfacturation” des lampadaires et forages : l’Assemblée nationale autorise l'ouverture d’une instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi
  • Contrat chinois : Le CNPAV dénonce des incertitudes et déséquilibres persistants malgré la renégociation et appelle le gouvernement Suminwa à mettre fin à la convention Sicomines
  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC

Les activités touristiques dans le parc national des Virunga sont suspendues jusqu’au 4 juin. Cette décision rendue publique mardi 14 mai a été prise la veille par l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), à la suite de l’embuscade dans laquelle étaient tombés des touristes étrangers vendredi dernier dans la région de Kibumba.

Une garde parc avait trouvé la mort dans cette embuscade et deux touristes britanniques pris en otage par des hommes armés non identifiés, avant d’être libérés dimanche dernier.

Selon Joël Wengamulayi, le directeur de l’information à l’ICCN, son institution entend mettre à profit cette période de trêve pour enquêter sur ces incidents et réfléchir sur des mesures à mettre en place afin que ces genres d’incidents ne puissent plus se reproduire.

« C’est clair que cet incident a des répercussions économiques sur nos activités, mais la vie et la sécurité des touristes n’ont pas de prix. C’est une priorité non négociable pour nous. Nous préférons perdre de l’argent que la vie d’un touriste. D’où, il est de notre devoir de suspendre momentanément le tourisme », a affirmé M. Wengamulayi.

L’ICCN a présenté ses excuses à tous les touristes qui avaient fait leurs réservations, promettant de travailler d’arrachepied pour améliorer très vite les conditions sécuritaires des touristes et ainsi relancer les activités touristiques dans le parc national des Virunga.

Avec Radio Okapi

 

Infos en vidéo

A la une