Loading Page: Lubumbashi: une société minière accusée de pollution à la Rwashi - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • Affaire forages en RDC : les paiements n’étant pas repris dans la loi de reddition des comptes 2022, CREFDL redoute le scénario du programme 100 jours suite au départ de Nicolas Kazadi à l’étranger
  • Dossier de “surfacturation” des lampadaires et forages : l’Assemblée nationale autorise l'ouverture d’une instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi
  • Contrat chinois : Le CNPAV dénonce des incertitudes et déséquilibres persistants malgré la renégociation et appelle le gouvernement Suminwa à mettre fin à la convention Sicomines
  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC

Le comité local des habitants du quartier Lwano dans la commune Rwashi à Lubumbashi accuse une entreprise minière locale d'avoir lâché un gaz toxique qui a contraint les habitants soit à se terrer chez eux,  soit encore à porter des caches-nez pour éviter d'inhaler l'air pollué. Dans un rapport déposé lundi 7 septembre au bureau du cadre de concertation de la société civile à Lubumbashi, ce comité donne le bilan d'une trentaine des personnes qui seraient atteintes par la pollution.

Dans leur document, les membres de ce comité des habitants du quartier Lwano indiquent que le gaz lâché le week end dernier par une entreprise minière de la place porte préjudice à la communauté locale. Certains habitants de la Rwashi toussaient, d'autres saignaient et vomissaient, selon ce comité.

  Un membre de ce comité se dit cependant indigné du silence des autorités face à cette situation:

«La communauté est en train de se plaindre par rapport à ça, mais l'Etat n'a rien fait. Parce que la journée de vendredi, les membres du gouvernement provincial sont allés le vendre au niveau de Rwashi Mining. Ils ont vécu cette situation, mais il n'y a aucune réaction, aucun mouvement. Nous, en tant que population, nous sommes surprise.»
 
A ce stade, la nature du gaz  qui s'était dégagé de l'entreprise incriminée n'a pas été précisée. Tous les efforts fournis par Radio Okapi pour joindre les responsables de cette entreprise sont restés vains.

Entre-temps, le ministre provincial de l'Environnement annonce qu'il a convoqué les responsables de l'entreprise minière pour les entendre sur cette situation.

Avec Radio Okapi

 

Infos en vidéo

A la une