Le ministre congolais  des Transports , voies de communication et de désenclavement, Chérubin Okende Senga  et le ministre  burundais  des Affaires  étrangères  et de la coopération au développement, Albert  Shigiro ont signé vendredi à Kinshasa, un  avenant  de l’accord   bilatéral de coopération entre les deux pays sur les services conclu  en 2016.

Le ministre des Transports Okende a indiqué, à l’occasion, qu’il s’engage à matérialiser cet avenant à l’accord 2016 qui aura un impact positif sur les populations de ces deux pays. Il a précisé qu’il vient consolider davantage les échanges  entre les deux pays, avant de souligner que cette activité s’inscrit dans la volonté du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, de consolider l’intégration régionale.

Le ministre burundais Shigiro a fait savoir que le premier accord signé entre les deux pays souffre de quelques lacunes, celui-ci, a-t-il ajouté, est plus large,  car il permet aux deux pays signataires  d’établir les ponts aériens  entre les différentes  villes de Kinshasa et du Burundi, alors que le premier était centré sur Kinshasa.

Il s’est dit satisfait de la concrétisation de ce projet, ajoutant que le gouvernement compte mettre en application cet accord dans un proche avenir pour l’intérêt des populations respectives  afin de désenclaver les deux pays  de manière  qu’il y ait une interconnexion  permanente.

La signature de cet avenant,  qui  intervient en marge de la 4ème  session de la Grande commission mixte Burundi-RDC, tenue du 31 août au 02 septembre 2021 à Kinshasa, s’est déroulée en présence des ministres congolais en charge de l’Intégration régionale Didier Mazenga Mukanzu et du vice-ministre des Affaires étrangers Samy Adubango.

 

ACP

 

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

A la une

Copyright ©2015-2021 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom