Vivant en France, Tisya Mukuna a décidé de revenir en RDC pour produire et vendre du café.  Sa marque, La Kinoise, est l’une des premières à proposer du café cultivé dans la capitale Kinshasa.

A 20 kilomètres du centre de Kinshasa, des caféiers, citronniers et orangers. A la tête de cette exploitation, Tisya Mukuna, une jeune entrepreneure qui gère les terres familiales. Elle est la promotrice de La Kinoise, une marque de café produit localement. Son entreprise conditionne et commercialise quatre variétés, notamment Arabica, Robusta, Mochaccino, Arabusta.

Tisya Mukuna est née au Congo et a grandi en France où elle a étudié le commerce et la négociation avant d’entamer une carrière de marketing dans les jeux vidéo. De passage dans son pays d’origine, elle décide de s’investir dans l’alimentation bio. Après une première récolte, elle choisit de s’installer de façon permanente à Kinshasa et de lancer La Kinoise en 2018.

Si à une époque, le café a fait la fierté de la RDC, ces 30 dernières années sa culture a considérablement diminué. Les provinces de l’Est où se trouvaient la majorité des exploitations ont connu la guerre à partir de 1996. La plupart des cultivateurs ont dû fuir et la maladie du flétrissement du café s’est installée, aggravant la situation. Aujourd’hui, seules 11 000 tonnes de café sont exportées chaque année.

La rareté du café congolais a contribué à sa valorisation, devenant un produit de niche. Réputé pour son goût fruité, en particulier celui qui pousse sur les terres volcaniques du Nord-Kivu, il s’inscrit dans la catégorie haut de gamme. Dans la capitale Kinshasa, cette culture est aussi rare, et avec sa marque, Tisya Mukuna a réussi à relever un véritable défi.

En RDC, environ 3 % seulement des grains cultivés sont transformés au niveau local, en raison du manque d’infrastructures et de soutien des autorités. Le café de Tisya Mukuna fait figure d’exception, puisqu’il est entièrement produit et transformé dans le pays, de la plantation au magasin. Chaque paquet est proposé au prix minimum de 2 USD et désormais disponible dans la plupart des grands supermarchés de Kinshasa. La marque travaille également sur des doses individuelles pour répondre aux besoins de divers clients.

Les principales difficultés rencontrées par la jeune entrepreneure sont celles liées aux infrastructures.

« L’écosystème dans lequel on évolue impacte beaucoup notre travail. En RDC, nous avons un problème criant d’infrastructures. Les routes non asphaltées, l’électricité capricieuse, la lourdeur administrative. Ce sont des difficultés que j’ai eues et que j’ai encore », a-t-elle déploré.

A ce jour, l’exploitation de Tisya Mukuna compte environ 1 850 arbres et emploie quatre ouvriers à plein temps. Pour sa première récolte commercialisée en 2019, elle a pu obtenir trois tonnes de café, 90 % d’arabica et 10 % de robusta. En 2020, La Kinoise a été lauréate du Concours des Plans d’Affaires (COPA) organisé dans le pays. Tisya Mukuna est actuellement en partenariat avec différents supermarchés de la ville pour proposer de nouvelles saveurs.

Aïsha Moyouzame /Ecofin

 

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

1 USD = 1988,2320 FC (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Copyright ©2015-2021 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom