Loading Page: RDC : Denis Mukwege s'élève contre le contrat avec Primera Gold - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC
  • RDC / Zambie / Angola : Corridor de Lobito – Un test de réalité
  • Dossiers des forages et lampadaires : les ministres Nicolas Kazadi et François Rubota ainsi que l’ancien ministre Guy Mikulu interdits de sortie du pays
  • RDC: Kenya Airways réclame la libération de 2 de ses agents détenus par la DEMIAP qui auraient failli faciliter la sortie du pays des mâles d’argent sans documents

Le prix Nobel de la Paix 2018, Denis Mukwege, a fermement condamné le contrat entre la République Démocratique du Congo (RDC) et la société Primera Gold lors d'une conférence organisée par la jeunesse catholique à Bukavu, ce dimanche 26 août 2023.

Face à une jeunesse attentive, le Dr Mukwege a dénoncé ce qu'il perçoit comme une spoliation des ressources du pays : "Un députée locale alertait sur une société obtenant le monopole sur l'or du Kivu avec un investissement de seulement 20 000 dollars. Pourtant, en complicité avec nos autorités, cette société priverait le peuple congolais de 500 millions de dollars mensuels."

Il a également souligné les implications internationales, en interrogeant les motivations des Émirats Arabes Unis : "Ils ont leur pétrole, pourquoi viendraient-ils ici voler 500 millions de dollars par mois aux Congolais ?" Il a poursuivi en exprimant son indignation face à cette situation qui, selon lui, accentue la misère des Congolais.

Le Dr Mukwege a appelé à des marches de protestation pour contester cette exploitation et a interpellé la jeunesse : "Organisons-nous. Si nous sommes 10 000 jeunes à dire non à Primera, imaginez l'impact !"

Plusieurs acteurs miniers ont été arrêtés et d'autres sont convoqués devant la cour. Pour Denis Mukwege, alors que l'exploitation artisanale est légalement reconnue en RDC, de telles actions sont inacceptables.

Au Parlement, le député national Alfred Maisha a interpellé trois ministres concernant ce contrat. Cette initiative survient après le refus d'inaugurer la raffinerie Congo Gold et des fouilles systématiques des opérateurs miniers dans la province.

Les performances impressionnantes de Primera Gold sont quant à elles indéniables. Avec plus de 3 000 kilos d'or exportés en seulement six mois, soit une valeur de 190 millions USD, la société justifie ces chiffres par la modernisation de son système d'achat et de vente et par la lutte contre la fraude minière.

Mais la société civile s'interroge, en particulier l'organisation Le Congo n'est pas à vendre (CNPAV) qui demande davantage de transparence sur les bénéfices réels accordés à Primera Gold. De son côté, le député Maisha s'insurge contre le déséquilibre du partenariat entre la RDC et Primera.

Face à ces critiques, le gouvernement, par la voix de Nicolas Kazadi, ministre des Finances, avait défendu l'accord, le présentant comme une stratégie économique cruciale pour la RDC.

La tension monte dans le pays, et il est clair que les prochaines semaines seront déterminantes pour l'avenir des relations entre les multinationales minières, le gouvernement congolais et le peuple de la RDC.

Justin Mwamba / actualite.cd

 

Infos en vidéo

1 USD = 2 787,0028 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Les plus lus

Mines

9066 vues
Le groupe américain Freeport-McMoran a annoncé lundi être parvenu à un accord portant sur la cessi...