La Société Minière du Congo (SOMICO), ex SOMINKI, a décidé, samedi 14 mai, de relancer les activités de ses chantiers miniers de Kamituga (Sud-Kivu) et de Walikale (Nord-Kivu).

Réunis à Kinshasa, les actionnaires de cette société ont levé également l’option de redémarrer les activités énergétique, d’aviation, de pèche, d’agriculture et d’élevage.

Pour ces actionnaires, il faut également initier des poursuites judiciaires à l’endroit des sociétés qui s’adonnent à l’exploitation illicites des minerais à l’Est du pays.

Le directeur général de la SOMICO, Augustin Kienge a indiqué vouloir amener cette entreprise à renflouer les caisses de l’Etat congolais.

« Avec les méthodes qu’on va mettre en place, avec les partenaires qui sont en route et le nettoyage juridique que nous sommes en train de vivre, bientôt ce grand éléphant va se lever », a-t-il assuré.

Présent à cette réunion, le Conseiller du chef de l’Etat, en matière socio-culturelle, Eddy Lukuna a promis de s’impliquer pour que cette société, longtemps restée en veilleuse, puisse se relever.

Radio Okapi

 

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

1 USD = 2 012,3089 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

La question de la masse salariale a été au centre des discussions entre le gouvernement et le... Lire la suite
Au terme d’une série d’ordonnances publiées mardi 15 novembre, le président de la République,... Lire la suite
Les passagers se plaignent de l’envolée vertigineuse des tarifs imposés par les automobilistes à... Lire la suite
La République démocratique du Congo a mis aux enchères 27 blocs pétroliers et 3 blocs gaziers.... Lire la suite

Les plus lus

Mines

8126 vues
Le groupe américain Freeport-McMoran a annoncé lundi être parvenu à un accord portant sur la cessi...
Copyright ©2015-2022 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom