Loading Page: Environ 30 ONG saluent la transparence de l’accord signé entre Dan Gertler et la RDC - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC
  • RDC / Zambie / Angola : Corridor de Lobito – Un test de réalité
  • Dossiers des forages et lampadaires : les ministres Nicolas Kazadi et François Rubota ainsi que l’ancien ministre Guy Mikulu interdits de sortie du pays
  • RDC: Kenya Airways réclame la libération de 2 de ses agents détenus par la DEMIAP qui auraient failli faciliter la sortie du pays des mâles d’argent sans documents

Dans une déclaration commune lue mardi 3 mai à Kinshasa, devant la presse, une trentaine d’organisations de la société soutient que l’accord signé dernièrement entre l’homme d’affaires israélien, Dan Gertler, et l’Etat congolais est conforme aux règles de la transparence et de la redevabilité citoyenne.

« Ce qui a toujours été notre combat », indique-elles dans leur document.   

Carbone Beni du mouvement citoyen LUCHA affirme qu’il n’y a plus rien de confidentiel dans cet accord qu’ils ont trouvé satisfaisant.  

« Nous avons demandé au gouvernement de remettre aux cadastre minier et ministère des Hydrocarbures les actifs et le bloc pétrolier récupéré afin que le traitement soit fait selon les normes de la loi. Donc, nous ne nous opposons pas à une quelconque publication, mais nous pensons que c’est aussi un débat technique et juridique », a affirmé ce militant de la LUCHA.

Pour Carbone Beni, le contenu de cet accord « est très satisfaisant, parce que c’est un compromis ».

Les clauses de ce protocole d'accord sur les carrés miniers et les blocs pétroliers seront bel et bien rendues publiques, avait annoncé le ministre de la Communication et Médias, jeudi 3 mars lors d’une conférence de presse.

Patrick Muyaya avait également fait savoir que cet accord devait d'abord être partagé avec le gouvernement américain, qui s'est investi dans l'arbitrage entre les deux parties. 

Le vendredi 25 février dernier, le gouvernement congolais avait trouvé un « accord à l'amiable », avec l’homme d’affaires israélien.

Selon le gouvernement, cet arrangement devrait permettre à la RDC de récupérer les blocs et actifs concernés, évalués à plus de 2 milliards de dollars américains. 

Radio Okapi

 

Infos en vidéo

1 USD = 2 787,0028 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Les plus lus

Mines

9066 vues
Le groupe américain Freeport-McMoran a annoncé lundi être parvenu à un accord portant sur la cessi...