Autrefois fleuron de l’économie de la RDC, la Minière de Bakwanga (MIBA) a fait faillite depuis les années 1990. Pour permettre à cette société congolaise de rejouer son rôle d’antan, un investissement de près 150 millions de dollars américains est nécessaire, selon le Comité de Pilotage et Réforme des entreprises publiques (COPIREP). En dehors de cette somme à mobiliser, il faudra prévenir la spoliation des concessions de la MIBA par des particuliers ainsi que l’incursion des creuseurs artisanaux dans les concessions de la MIBA. -Quels sont les autres préalables à réunir pour la relance de la MIBA ?

Marcel Ngombo s’entretient sur ce sujet avec Sébatard Ntumba, président de la délégation syndicale des agents de la MIBA.

Claude Mianziula Disimba, classificateur et évaluateur des diamants a aussi pris part à cet entretien.

 

Radio Okapi

 

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

1 USD = 2 012,3089 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

La question de la masse salariale a été au centre des discussions entre le gouvernement et le... Lire la suite
Au terme d’une série d’ordonnances publiées mardi 15 novembre, le président de la République,... Lire la suite
Les passagers se plaignent de l’envolée vertigineuse des tarifs imposés par les automobilistes à... Lire la suite
La République démocratique du Congo a mis aux enchères 27 blocs pétroliers et 3 blocs gaziers.... Lire la suite

Les plus lus

Mines

8126 vues
Le groupe américain Freeport-McMoran a annoncé lundi être parvenu à un accord portant sur la cessi...
Copyright ©2015-2022 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom