Tesla fait désormais partie des membres de Fair Cobalt Alliance. Avec son adhésion, le constructeur automobile veut participer en RDC à l’amélioration de l’exploitation minière artisanale de cobalt, un métal essentiel à ses activités.

Après l’adhésion du Suisse Glencore, Fair Cobalt Alliance (FCA) enregistre l’arrivée d’un autre géant industriel, Tesla. L’entreprise américaine fait désormais partie des membres de cette initiative destinée à sécuriser l’offre de cobalt en rendant la production en RDC plus responsable et plus respectueuse des droits, ceux des enfants en particulier.

Il faut noter que la décision de Tesla traduit surtout sa volonté d’assurer la disponibilité du cobalt, métal précieux à l’industrie automobile dans laquelle la société est présente. En effet, les critiques répétées des ONG obligent parfois les compagnies américaines, dont Tesla, à s’approvisionner en matières premières loin de la RDC, où le travail des enfants dans les mines est un fléau. Or, le pays d’Afrique centrale représente plus de la moitié de la production mondiale de cobalt et une exploitation minière exempte de critiques profiterait donc aussi aux géants de l’industrie.

Pour rappel, la FCA compte parmi ses membres, outre Glencore et Tesla, 8 autres partenaires dont Fairphone, Sono Motors ou encore la Responsible Cobalt Initiative. Ses activités en RDC se concentrent sur le soutien au développement de l’exploitation minière artisanale et à petite échelle du cobalt, secteur qui représentait 11 % du cobalt exporté l’année dernière par ce pays.

ECofin

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

La banque congolaise Rawbank a annoncé le 26 février 2021, un partenariat avec l’initiative «... Lire la suite

Les plus lus

Mines

6169 vues
Le groupe américain Freeport-McMoran a annoncé lundi être parvenu à un accord portant sur la cessi...
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2021 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom