Loading Page: La RDC et l'Angola tendent vers la finalisation d'un accord avec la société américaine Chevron pour l'exploitation du bloc pétrogazier commun 14c - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC
  • RDC / Zambie / Angola : Corridor de Lobito – Un test de réalité
  • Dossiers des forages et lampadaires : les ministres Nicolas Kazadi et François Rubota ainsi que l’ancien ministre Guy Mikulu interdits de sortie du pays
  • RDC: Kenya Airways réclame la libération de 2 de ses agents détenus par la DEMIAP qui auraient failli faciliter la sortie du pays des mâles d’argent sans documents

C'est depuis plusieurs années que la République Démocratique du Congo et l'Angola collaborent pour aboutir à la monétisation d'une zone maritime d'intérêt commun, jugée riche en hydrocarbures. Le ministre congolais des Hydrocarbures, Didier Budimbu Ntubuanga, a annoncé, le 13 avril 2023, qu'un accord de partage de production est en cours de négociation. Il engage la RDC, l'Angola et Chevron, la société pétrolière américaine.

La RDC et l'Angola partagent le bloc 14c, un périmètre pétrolier dit d'intérêt commun situé à cheval sur les eaux territoriales de deux pays. L'entente recherché dans cet accord devrait permettre l'exploitation et la monétisation des ressources pétrolières hébergées dans ce bloc.

On compte déjà 15 ans que les pourparlers menés par les deux pays sur ce dossier sont peu évolutifs du fait des ingérences de l'homme d'affaires Israélien Dan Gertler sur ce bloc dans lequel il détenait des participations. La récente signature de l'accord entre la RDC et le groupe Ventora, société de Gertler, l'obligeant à céder ses blocs pétroliers au pays, a permis d'accélérer les négociations avec l'Angola. 

D’après le ministre, les pourparlers liés aux conditions d’exploitation de cette zone en sont « pratiquement à la fin ». 

La République Démocratique du Congo a multiplié ses initiatives visant à accroître son plateau de production pétrolière qui  est actuellement de 25 000 b/j. Si l'accord avec l'Angola est officialisé, la production d’or noir du site devrait commencer au plus tard deux ans après. 

Jordan MAYENIKINI / actualite.cd 

 

Infos en vidéo

1 USD = 2 787,0028 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



Energie

183 vues
Le premier ministre sortant, Jean-Michel Sama Lukonde, avait, lors de la 133e réunion du conseil des ministres, chargé Eustache Muhanzi Mubembe, ministre ad intérim de l'économie nationale, de suivre de...
RDC : le gouvernement évalue la libéralisation du secteur des assuranc...

Les plus lus