Loading Page: Kinshasa : nouvelle hausse du prix du carburant à la pompe - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • Affaire forages en RDC : les paiements n’étant pas repris dans la loi de reddition des comptes 2022, CREFDL redoute le scénario du programme 100 jours suite au départ de Nicolas Kazadi à l’étranger
  • Dossier de “surfacturation” des lampadaires et forages : l’Assemblée nationale autorise l'ouverture d’une instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi
  • Contrat chinois : Le CNPAV dénonce des incertitudes et déséquilibres persistants malgré la renégociation et appelle le gouvernement Suminwa à mettre fin à la convention Sicomines
  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC

Le prix du carburant à la pompe est revu à la hausse, dimanche 18 novembre à Kinshasa. Selon la nouvelle structure des prix, le prix du litre de l’essence passe de 2 110 FC (1,3 USD) à 2 240 FC (1,4 USD).

Celui du gasoil de 2 100 FC (1,3 USD) à 2 230 FC (1,3 USD).

Le ministre de l’Economie, Joseph Kapika, explique ce réajustement par le taux de change et l’augmentation de prix du baril à travers le monde.

« Nous négocions avec les entreprises pétrolières en dessous du taux d’échange de la Banque centrale. Le taux est à peu près à 1 650 FC. La fois passée, nous avions négocié à 1350 FC, au même où était à peu près à 1 800 Fc. Nous avions négocié à 1 400 FC et hier [samedi 17 novembre], nous avons négocié à 1500 FC, toujours en dessous du taux de change », détaille le ministre.

D’autres explications du ministre Joseph Kapika dans cet extrait sonore

En octobre dernier, le prix du carburant avait encore augmenté. Le litre de l’essence se passait de 1 980 Franc congolais (1,2 USD) à 2 110 FC et celui du gasoil de 1 970 FC à 2100 FC.

Les consommateurs, principalement, les transporteurs et propriétaires des véhicules s’interrogent sur cette hausse des prix.

« Dans des structures bien organisées, qui fonctionnent normalement, on doit bien nous expliquer les raisons de cette augmentation. On ne comprend pas, dans moins de trois mois, on connait deux augmentations », se plaint un propriétaire de véhicule.

Avec Radio Okapi

 

Infos en vidéo

1 USD = 2 787,0028 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



Energie

289 vues
Le premier ministre sortant, Jean-Michel Sama Lukonde, avait, lors de la 133e réunion du conseil des ministres, chargé Eustache Muhanzi Mubembe, ministre ad intérim de l'économie nationale, de suivre de...
RDC : le gouvernement évalue la libéralisation du secteur des assuranc...

Les plus lus