Le Gouvernement de la République démocratique du Congo par l'entremise du ministre des Finances, Nicolas Kazadi, a signé deux projets d'accord de financement évalués à 750 millions USD avec la Banque mondiale, représentée par son directeur pays, Jean-Christophe Carret.

C'est ce qui ressort d'une dépêche de la cellule de communication du ministère des Finances en République démocratique du Congo consultée par la Rédaction de 7SUR7.CD ce mercredi 29 juin 2022.

« Le Conseil d'administration de la Banque mondiale a approuvé une opération de politique de développement de 250 millions de dollars pour des réformes fondamentales de la gouvernance économique et 500 millions de dollars pour renforcer les transports et la connectivité en République démocratique du Congo », indique notre source.

Ces deux projets sont financés par l'Association internationale de développement.

« Le Ministre des Finances Nicolas KAZADI et le Directeur des Opérations de la Banque Mondiale ont signé deux projets d'accords de financement pour un montant de 750 millions d'USD.

Dans le cadre de son engagement approfondi en République démocratique du Congo, le Conseil d'Administration de la Banque Mondiale a approuvé une opération de politique de développement de 250 millions de dollars pour des réformes fondamentales de la gouvernance économique et 500 millions de dollars pour renforcer les transports et la connectivité en République démocratique du Congo (RDC). Les deux projets sont financés par l'Association Internationale de Développement.

Selon la Banque mondiale, la signature de ces deux projets d'accord de financement va améliorer la vie de plus 90 millions de personnes.

« Ces deux opérations représentent un engagement et un dialogue renforcés entre la RDC et tous les niveaux du Groupe de la Banque mondiale. Ce dialogue a permis de redéfinir et de porter ce partenariat entre les deux parties à un nouveau niveau qui, tout le monde l'espère, contribuera à améliorer la vie de plus de 90 millions de personnes », a confié Jean-Christophe Carret, Directeur Pays de la Banque mondiale en République démocratique du Congo.

C'est la première opération d'appui budgétaire financée par l'Association financière internationale en République démocratique du Congo depuis 2005 qui va soutenir le programme de réformes du gouvernement qui vise à relever les principaux défis de gouvernance dans les finances publiques, la libéralisation des marchés et la foresterie en vue d'accélérer un environnement vert, résilient et inclusif y compris la transparence qui constitue un préalable pour une responsabilisation accrue du gouvernement ainsi que la gestion durable de la vaste forêt tropicale du pays, rapporte la même source.

« Le projet d'appui au transport et à la connectivité est le premier d'une série de trois projets conçus pour fournir un transport et une connectivité numérique sûrs, résilients et durables dans et entre la région du Kasaï et la partie orientale de la RDC, tout en soutenant le renforcement de la gouvernance du secteur. Il soutiendra le programme ambitieux du gouvernement visant à mieux intégrer le pays en rétablissant la liaison de transport routier Est-Ouest, en modernisant les principales infrastructures de transport et en améliorant la connectivité numérique. Plus précisément, il financera la mise à niveau et le pavage de 440 kilomètres de routes résilientes au climat dans les provinces du Kasaï et du Nord-Kivu, tout en installant des infrastructures de fibre optique le long des routes financées par le projet », lit-on dans cette dépêche.

Suivant la signature de ces deux conventions de financement, l

De l'occasion, le ministre des Finances Nicolas Kazadi a exprimé sa satisfaction de voir que les réformes de fond entreprises par le gouvernement portent déjà leurs fruits.

« Le retour de l'appui budgétaire après plus de quinze ans est un signe de l'engagement du gouvernement à renforcer la gouvernance, à libérer le potentiel de croissance dans les secteurs économiques clés et à améliorer les conditions de vie des populations congolaises. Il témoigne du réchauffement de la coopération au développement avec nos partenaires techniques et financiers et devrait catalyser des flux de financement conséquents, permettant au gouvernement de répondre aux immenses besoins de développement du pays », a déclaré l'argentier national.

Il sied de noter que le projet d'appui au transport et à la connectivité comprend des mesures pour atténuer et traiter le risque de violence sexiste lié à l'afflux soudain de travailleurs dans les zones de construction. 

Ce projet entre aussi dans le cadre du renforcement des capacités pour former les parties prenantes du projet et nouer de partenariat avec la société civile et d'autres entités communautaires afin de gérer les griefs potentiels.

Ce projet va aussi permettre une meilleure gestion des ressources naturelles en finançant des activités de reboisement le long des routes en République démocratique du Congo.

Jephté Kitsita / 7sur7.cd

 

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

1 USD = 2 012,3089 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

La question de la masse salariale a été au centre des discussions entre le gouvernement et le... Lire la suite
Au terme d’une série d’ordonnances publiées mardi 15 novembre, le président de la République,... Lire la suite
Les passagers se plaignent de l’envolée vertigineuse des tarifs imposés par les automobilistes à... Lire la suite
La République démocratique du Congo a mis aux enchères 27 blocs pétroliers et 3 blocs gaziers.... Lire la suite

Les plus lus

Taux de croissance

8809 vues
Les prévisions de croissance économique 2015 de la RDC ont été revues à la baisse: 8,4% contre 10,...

Economie

7841 vues
Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange a rendu publique, le 31 décembre 2015, la l...
Copyright ©2015-2022 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom