Loading Page: RDC : soupçons de détournement de 13 millions USD destinés au projet présidentiel Tshilejelu - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC
  • RDC / Zambie / Angola : Corridor de Lobito – Un test de réalité
  • Dossiers des forages et lampadaires : les ministres Nicolas Kazadi et François Rubota ainsi que l’ancien ministre Guy Mikulu interdits de sortie du pays
  • RDC: Kenya Airways réclame la libération de 2 de ses agents détenus par la DEMIAP qui auraient failli faciliter la sortie du pays des mâles d’argent sans documents

Des soupçons de détournement de 13 millions USD pèsent sur le projet « Tshilejelu » lancé par le président Félix Tshisekedi, le 17 mars 2021, consistant à réhabiliter et à moderniser la voirie des villes de Kinshasa (39,72 km), Mbuji Mayi (25,32 km), Kabinda (10,5 km), Lusambo (10 km), Kananga (35 km), Mweneditu (5,5 km) et Tshikapa (15,39 km), ainsi que l’Espace Grand Kasaï (101,77 Km).

Pour l’heure, le niveau d’exécution physique de ce projet contraste visiblement avec l’exécution financière, dénonce un récent rapport de la mission de l’Inspection générale des Finances (IGF) auprès du Fonds national d’entretien routier (FONER) concernant un paiement au titre de caution de 7 millions USD au profit l’United Bank of Africa (UBA) dans le cadre de financement de ce projet.

Cette caution correspond à un déblocage de 13 millions USD au profit de l’Office des voiries et drainage (OVD) et de la société chinoise CREC-7 pour les travaux prévus dans le cadre du projet Tshilejelu, souligne l’IGF dans sa correspondance adressée à la directrice générale du FONER. Aussi, «pour éviter tout désagrément», elle suspend, jusqu’à nouvel ordre, l’approbation de paiement en faveur de ce projet en attendant que l’Office des Voiries et Drainage (OVD) et le Bureau technique de contrôle (BTC), puissent apporter les éclairages possibles sur cette situation.

Le coût total du contrat, tel que conclu le 23 septembre 2020, est estimé à 138 millions USD. Le montage financier a été effectué avec le concours de la banque UBA qui a facilité l‘obtention d’une ligne de crédit dans le cadre du Partenariat public privé (PPP). La durée des travaux est de 28 mois pour Kinshasa et de 36 mois pour l’Espace Grand Kasaï.

 

FA

 

Infos en vidéo

1 USD = 2 787,0028 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Les plus lus

Taux de croissance

9783 vues
Les prévisions de croissance économique 2015 de la RDC ont été revues à la baisse: 8,4% contre 10,...

Economie

8689 vues
Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange a rendu publique, le 31 décembre 2015, la l...