Loading Page: Doing Business 2020 : la RDC convaincue de gagner six places - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • Affaire forages en RDC : les paiements n’étant pas repris dans la loi de reddition des comptes 2022, CREFDL redoute le scénario du programme 100 jours suite au départ de Nicolas Kazadi à l’étranger
  • Dossier de “surfacturation” des lampadaires et forages : l’Assemblée nationale autorise l'ouverture d’une instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi
  • Contrat chinois : Le CNPAV dénonce des incertitudes et déséquilibres persistants malgré la renégociation et appelle le gouvernement Suminwa à mettre fin à la convention Sicomines
  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC

Après la maigre moisson du rapport Doing Business 2019, la République démocratique du Congo entend refaire ce retard et prendre de l'envol, en gagnant, au moins, six places pour la cotation 2020. Ce, notamment, grâce aux différentes reformes réalisées dans le cadre de l'amélioration du climat des affaires, entre autres, dans le secteur de la création des entreprises. « Avec ces réalisations, pour la cotation du classement Doing business 2020, la RDC ambitionne de gagner au minimum six places de plus », a rassuré le Directeur général de l'ANAPI (Agence nationale pour la promotion des investissements).

A cet effet, le Directeur général de l'ANAPI a procédé, le lundi 30 avril, à la remise officielle d'un mémorandum contenant les réformes réalisées par les différents services étatiques avec le concours du secteur privé, au gouvernement de la République en vue d'en faire un plaidoyer auprès des instances habilitées pour une meilleure cotation dans le « Doing business ». C'est le ministre d'Etat, ministre du Plan, Modeste Bahati Lukwebo qui a procédé, au nom du gouvernement, à la réception du mémorandum et du recueil spécial du Journal officiel où sont consignées ces réformes. C'était au cours d'un atelier organisé par l'ANAPI, le lundi 30 avril 2019, au Grand hôtel de Kinshasa.

Pour Modeste Bahati, le travail effectué met la RDC en compétition avec d'autres pays dans le cadre du Doing Business. « Nous travaillons pour améliorer le climat des affaires en vue d’attirer plus d’investissement dans notre pays. En RDC, c’est l’ANAPI qui coordonne tous les travaux relatifs au « Doing business ›› et, son Directeur général a tenu, ce jour à nous remettre en main propre, le mémorandum qui constitue l'essentiel du travail réalisé. Nous espérons cette fois-ci qu'en 2020, la RDC va améliorer sa position, car en 2019, le pays a reculé de deux places alors qu'en 2018, nous avions, déjà, gagné quelques places. Nous espérons les récupérer en 2020, compte tenu du travail qui a été fait », a déclaré le ministre d'Etat, ministre du Plan. Ce, avant de poursuivre : « il est vrai que nous travaillons dans un contexte très difficile avec des mutations politiques qui ont des incidences sur le climat des affaires. Du reste, le travail qui a été abattu est excellent nous allons le remettre au représentant de la Banque Mondial en RDC pour permettre á notre pays de gagner de l’espace dans le « Doing business ›› 2020 », a-t-il souligné.

De son côté, le Directeur général de l'ANAPI, Anthony Nkinzo a, entre autres, fait savoir lors de la présentation des réformes que ce jour est le couronnement des efforts des différents services sectorielle de la RDC qui ont impulsé certaines réformes, conformément à la feuille de route signé par. le gouvernement et implémenter dans le cadre de l'amélioration du climat des affaires. «  Ces réalisations››, a indiqué le Dg de l'ANAPI, « ont des indicateurs perceptibles et vérifîables notamment dans le secteur la création des entreprises de l'obtention du permis de construire, l’obtention des prêts, du transfert de propriété, du commerce transfrontalier du raccordement en électricité moyenne tension, du payement des taxes et impôts de la télé déclaration ainsi que des questions de transparence ››, a précisé Anthony Nkinzo.

Le Potentiel

 

Infos en vidéo

1 USD = 2 787,0028 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Les plus lus

Taux de croissance

9856 vues
Les prévisions de croissance économique 2015 de la RDC ont été revues à la baisse: 8,4% contre 10,...