Imprimer
Catégorie : infrastructure
Affichages : 954

Le Premier ministre Ilunga Ilunkamba a présidé samedi 8 février la séance d'évaluation des travaux d'exécution des infrastructures en RDC, essentiellement le Programme d'urgence des 100 jours et le social centré sur la construction de logements sociaux des militaires et policiers. A cette occasion, il a ordonné le décaissement des 3,5 millions des dollars américains pour accélérer ces travaux et chaque semaine, des fonds seront débloqués pour ces travaux.

Le gouvernement Ilunkamba prend l'engagement de terminer tous les travaux d'ici le 30 juin 2020.

Cette évaluation montre que l'exécution des travaux est à hauteur de 55%, le décaissement à plus de 56 %, a déclaré le vice-premier ministre et ministre du Budget, Mayo Mambeke. Le coût global des travaux est de 46 millions des dollars américains.

Le vice-premier ministre et ministre des ITPR, Willy Ngoopos, le vice-ministre des Finances, Junior Mata, le directeur de cabinet adjoint du ministre d'État à l'Urbanisme et Habitat, le gouverneur de la Banque centrale du Congo ainsi que les directeurs généraux de l'Office des routes et de l'Office des voiries et Drainage ont aussi pris part à cette séance d'évaluation.

Selon des sources proches de la Primature, la population congolaise en général et kinoise en particulier – excédée par la lenteur observée dans la construction des sauts-de-mouton – est « appelée à prendre son mal en patience ».

Radio Okapi