Loading Page: Procès des dirigeants de la MIBA contre les autochtones Bakwanga - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • Affaire forages en RDC : les paiements n’étant pas repris dans la loi de reddition des comptes 2022, CREFDL redoute le scénario du programme 100 jours suite au départ de Nicolas Kazadi à l’étranger
  • Dossier de “surfacturation” des lampadaires et forages : l’Assemblée nationale autorise l'ouverture d’une instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi
  • Contrat chinois : Le CNPAV dénonce des incertitudes et déséquilibres persistants malgré la renégociation et appelle le gouvernement Suminwa à mettre fin à la convention Sicomines
  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC

Le tribunal de grand instance de Mbuji-Mayi, se propose dans les très prochains jours, d’ouvrir le procès des autochtones, originaire de la ville de Mbujimlayi, contre les dirigeants de la Société MIBA, qui les ont déféré devant la justice pour occupation anarchique des terres situées dans la concession minière.

Il leur est également reproché la spoliation des terrains situés dans les cités des employés de cette entreprise et le dérangement de la paix sociale. Les huit originaires de Bakwanga traduits en justice sont détenus à la prison centrale de Mbuji-Mayi.

Les autochtones Bakwanga se déclarent propriétaires terriens de la superficie occupée par la MIBA depuis plus de dix décennies, en se référant à certaines recommandations de la conférence nationale souveraine qui affirment que le délai d’exploitation de la Minière de Bakwanga était déjà arrivé à échéance.

ACP./ZNG./Ndom.

 

Infos en vidéo

A la une

Les plus lus