Le gouvernement de la ville de Kinshasa s'en va-t-en guerre contre les véhicules commis au transport en commun non munis de trois documents exigés par les lois et les règlements régissant le secteur. Il s'agit de la police d’assurance, de l’autorisation de transport et du certificat de 
contrôle technique.

L’exécutif provincial a pris cette décision au cours de sa réunion du 13 avril. L'opération de contrôle de trois documents débute à dater de ce mardi 25 avril 2017 dans la ville de Kinshasa, le délai étant largement dépassé. Les éléments de la Police de circulation routière (PCR) sont chargés d'exécuter la mesure.

Se confiant à la presse, le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango, s'est attardé sur l’importance de ce contrôle, s'adressant aux propriétaires et conducteurs de véhicules-commis au transport en commun à volant droit. Le gouverneur a particulièrement visé les taxis communément appelés« ketch », appellation faisant suite à leur état miniaturisé face à d’autres véhicules.

« Les taxis ketch qui sont plus nombreux que d'autres affectés au transport en commun ont fait l’objet de critiques il y a quelque temps parce qu'ayant des vitres teintées qui favorisaient des extorsions des biens de passagers », a rappelé le gouverneur qui a averti les propriétaires et conducteurs des véhicules à volant droit commis au transport en commun que ceux-ci seront saisis s'ils ne sont pas munis de trois documents en question. Les véhicules saisis seront mis en fourrière au camp Lufungula, situé dans la commune de Lingwala.

« La restitution des véhicules saisis est conditionnée à la présentation de trois documents», a averti André Kimbuta Yango qui a recommandé au commissaire provincial intérimaire de la Police nationale congolaise de la ville de Kinshasa, le colonel Elvis Pangala, de se conformer à cette 
instruction.

Dans un autre registre, signalons que le gouverneur-André Kimbuta a évoqué la décision relative à l'identification des véhicules et motos-taxis commis au transport en commun par un autocollant. « Le contrôle de cette identification interviendra le 15 mai prochain », a annoncé le gouverneur 
Kimbuta qui interpelle les propriétaires et conducteurs de ces véhicules et motos-taxis à se mettre en règle avant cette échéance. Rappelons que l'Hôtel de ville de Kinshasa a fixé à 20 dollars américains pour l'identification des véhicules et 10 dollars américains pour les motos-taxis.

Florent N'lunda Nsilu/Le Potentiel

 

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

1 USD = 1 980,3610 FC (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Le comité de politique monétaire de la Banque centrale du Congo a décidé d'assouplir le... Lire la suite
La banque congolaise Rawbank a annoncé le 26 février 2021, un partenariat avec l’initiative «... Lire la suite
Copyright ©2015-2021 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom