Loading Page: RDC : Congo Airways annonce la reprise de ses activités deux mois après leur suspension - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC
  • RDC / Zambie / Angola : Corridor de Lobito – Un test de réalité
  • Dossiers des forages et lampadaires : les ministres Nicolas Kazadi et François Rubota ainsi que l’ancien ministre Guy Mikulu interdits de sortie du pays
  • RDC: Kenya Airways réclame la libération de 2 de ses agents détenus par la DEMIAP qui auraient failli faciliter la sortie du pays des mâles d’argent sans documents

La compagnie aérienne nationale de la République démocratique du Congo, Congo Airways a dans un communiqué rendu public ce mercredi 15 novembre, annoncé la reprise effective de ses activités, plus de deux mois après leur suspension.

Dans sa communication, la direction générale a expliqué que cette reprise a pour mission d’assurer le déplacement de la population à travers le pays « en toute sécurité et sérénité ».

 

« La Direction Générale remercie le gouvernement de la République, les honorables députés et sénateurs, tous les actionnaires, ainsi que l’ensemble du personnel de Congo Airways qui ont consenti des efforts, sans précédent, pour cette relance. Congo Airways se fera un plaisir de vous communiquer par ses différents services les détails des programmes de vols », a indiqué ce document consulté par POLITICO.CD.

Congo Airways annonçait mi-septembre dernier, la suspension temporaire de tous ses vols, en expliquant que cela était dans « le souci de garantir la sécurité de ses passagers » conformément aux normes de l’IATA dont elle fait partie et du fait de ses certifications IOSA, qu’elle procédait à la réorganisation de ses outils d’exploitation.

Cette réorganisation concernait également la maintenance de sa flotte constituée de trois avions dont deux opérationnels – un Airbus A320 et 2 Q400 – un qui n’est pas utilisable pour des raisons techniques et un autre en maintenance à l’extérieur du pays.

En réaction, le gouvernement congolais affirmait, à travers son ministre des Transports, Marc Ekila, avoir débloqué une somme de 10 millions de dollars américains pour le leasing de deux avions afin de relancer la seule entreprise aérienne étatique.

Monge Junior Diama / Politico.cd

 

Infos en vidéo

A la une