Loading Page: RDC : le Gouvernement relance le projet de création d’une nouvelle compagnie aérienne - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC
  • RDC / Zambie / Angola : Corridor de Lobito – Un test de réalité
  • Dossiers des forages et lampadaires : les ministres Nicolas Kazadi et François Rubota ainsi que l’ancien ministre Guy Mikulu interdits de sortie du pays
  • RDC: Kenya Airways réclame la libération de 2 de ses agents détenus par la DEMIAP qui auraient failli faciliter la sortie du pays des mâles d’argent sans documents

Le Gouvernement congolais a relancé le dossier relatif à la création de la nouvelle compagnie aérienne Air-Congo. C’est ce qu’indique le Conseil des ministres publié le 24 septembre.

« La ministre d’Etat, ministre du Portefeuille a rappelé que le Gouvernement, par le biais du ministère des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement, avait conclu un protocole d’accord avec Ethiopian Airlines Group visant à mettre en œuvre un partenariat stratégique entre les deux parties pour favoriser le développement des investissements dans le domaine aéronautique, la consolidation de l'exploitation des réseaux ainsi que le renforcement des capacités sur les plans technique et opérationnel », rappelle le compte rendu du conseil des ministres.

Selon la ministre du portefeuille, la création de la nouvelle compagnie nationale et une exploitation rapide des lignes internationales par la RDC ne se fera pas au détriment de Congo Airways dont la mise en œuvre du Plan d’urgence et de stabilisation est en cours avec notamment la location d’un avion en leasing et l’acquisition d’un autre.

Le ministre des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement, Marc Ekila a présenté le Business plan qui projette une évaluation des capacités économiques, financières et juridiques de la nouvelle compagnie.

« Le chronogramme reprenant les 22 actions programmées à exécuter en 157 jours, avant la création de la compagnie jusqu’au lancement du processus d’obtention du Certificat de Transporteur Aérien (CTA), a été également passé en revue », lit-on dans le compte rendu.

Radio Okapi

 

Infos en vidéo

A la une