Loading Page: Lancement des vols directs entre Kinshasa et Dubaï - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • Affaire forages en RDC : les paiements n’étant pas repris dans la loi de reddition des comptes 2022, CREFDL redoute le scénario du programme 100 jours suite au départ de Nicolas Kazadi à l’étranger
  • Dossier de “surfacturation” des lampadaires et forages : l’Assemblée nationale autorise l'ouverture d’une instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi
  • Contrat chinois : Le CNPAV dénonce des incertitudes et déséquilibres persistants malgré la renégociation et appelle le gouvernement Suminwa à mettre fin à la convention Sicomines
  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC

La compagnie Flydubaï basée à Dubaï, a annoncé le lancement de ses vols vers Kinshasa, la capitale de la RDC, à partir du 15 avril prochain, indique un communiqué de cette compagnie d’aviation parvenu jeudi à l’ACP.

Ainsi, la compagnie Flydubaï devient le premier transporteur des EAU (Emirats Arabes Unis) exploitant des vols vers l’aéroport  international de de Ndjili et à fournir des liaisons à partir des EAU et de la région vers une nouvelle passerelle en Afrique centrale.

Les vols quotidiens feront une escale  à ’Entebbe, en Ouganda et seront ouverts à la réservation, grâce à l’accord de partage du code Émirates. « l’Afrique émerge rapidement comme l’un des plus importants marchés pour les Emirats arabes unis et nous avons constaté un renforcement de nos relations  commerciales au cours des dernières années », a déclaré M. Ghaith Al Ghaith, président-directeur général (PDG) de la compagnie Flydubaï.

Il a fait savoir que c’est grâce à la proximité avec le continent et à la demande croissante de liaisons directes vers l’Afrique, que nous percevons ce nouveau service vers Kinshasa. Celui-ci va jouer un rôle déterminant dans le soutien de la croissance des flux de commerce et de tourisme dans les années à venir, a-t-il renchéri.

Selon lui, Kinshasa est l’une des plus grandes villes d’Afrique et une plaque tournante permettant des connexions étendues à travers le continent africain et des services intercontinentaux vers l’Europe. « Le pays est connu pour ses abondantes ressources naturelles, c’est le producteur mondial le plus important de cobalt et un producteur majeur de cuivre et de diamant », a soutenu M. Ghaith Al Ghaith.

Selon M. Sudhir Screedharan, vice-président senior des opérations commerciales (GCC, Sous-continent et Afrique), le nombre des sociétés africaines enregistrées auprès de la chambre de Dubaï a dépassé 12.000 en 2017. Cet aspect, a-t-il fait observer, prouve qu’il existe une coopération accrue et une opportunité entre les deux cotés. «  Nous sommes impatients d’explorer d’autres opportunités et de développer notre réseau en Afrique dans un avenir proche, tout en offrant à nos passagers un service à bord fiable et sans équivalent, a déclaré ce manager qui insiste pour que les opérateurs économiques   voyagent en classe affaires ou économique.

Depuis le début de son exploitation en 2009, la compagnie Flydubaï a construit un réseau étendu en Afrique, avec des vols vers Addis-Abeba, Alexandrie, Asmara, Djibouti, Entebbe, Hargeisa, Djouba, Khartoum et Port-Soudan, ainsi que Dar-es-Salam, le Kilimandjaro et Zanzibar.

L’annonce de l’ouverture d’une ligne directe entre Kinshasa et Dubai est consécutive à la dernière visite du Vice-premier ministre et ministre des transports et voies de communication, José Makila, dans ce pays.

 ACP/FNG/YHM/Kgd/NMJ



 

Infos en vidéo

A la une