Loading Page: Hausse des prix de quelques fruits sur les marchés de Kinshasa - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • RDC: « nous sommes lassés de voir nos minerais et nos ressources naturelles partir vers d’autres cieux » (Félix Tshisekedi)
  • RDC: vers le lancement de la compagnie aérienne «Air-Congo» et l’assainissement de l’espace aérien
  • Forum Battery Metals DRC-Africa : la valorisation, la localisation, les incitations aux investisseurs au menu des échanges
  • Le taux directeur de la Banque centrale du Congo maintenu à 25%
  • RDC : appel à la réhabilitation des anciennes plantations d’hévéa dans trois provinces

Les fruits de grande consommation ont fait l’objet d’une hausse de prix sur les différents marchés de Kinshasa, en République démocratique du Congo, au cours de la période allant du 23 juin au 23 juillet, a constaté l’ACP au terme d’une enquête pendant cette période.

« Nous  avons constaté une hausse des prix de quelques  fruits de grande consommation sur les marchés de la ville de Kinshasa, notamment un sac d’oranges et de mandarines  ainsi qu’un sac des mangues à cause de la dépréciation du franc congolais par rapport au dollar américain mais également à cause de leur caractère saisonnier et du délabrement des routes de dessertes agricoles », a déclaré Beta Awela, vendeuse des fruits interrogée sur le lieu de négoce.

Cette enquête relève qu’une caisse de ‘’safu’’ dont l’arbre fruitier porte le nom scientifique de ‘’Dacryodes edulis’’ en provenance  de la ville de Kwilu Ngongo dans la province du Kongo Central, est passée de 75 000 (septante-cinq mille) FC à 80.000 Fc soit 33 UDS au taux de 2400 FC le dollar américain. 

un kilogramme des poires en provenance de l’ Afrique du sud  est passé de 48 000 (quarante-huit mille) FC à 55 000 ( cinquante-cinq mille) FC, un carton des pommes vertes et rouges de 198 pièces en provenance de l’Afrique du Sud  coûte présentement  100.000 (cent mille) alors qu’il se vendait à 95000 ( nonante cinq mille) FC, il y’a peu, une caisse de 10 pièces d’ananas appelée « muteti »  en provenance de la ville de Kolofuma dans la province du Kongo Central est passée de 85.000 (quatre-vingt-cinq mille) FC à 90 000 ( nonante mille) FC, un régime des bananes plantains en provenance de ville de Boma dans la province du Kongo central est passé de 40.000 (quarante mille) FC à 46 000 ( quarante-six mille) FC, une caisse d’avocat en provenance de la ville de Madimba dans la province du Kongo central, est passé de 46.000 ( quarante-six mille)FC à 48.000 ( quarante-huit mille), une caisse de carambole en provenance de Kisantu dans la province du kongo centrale est passé de 22 000 (vingt-deux mille) FC à 26 000 (vingt-six mille) FC, un sac des oranges en provenance de Kasangulu dans la province du Kongo centrale se vend actuellement à 70 000 (septante mille) alors qu’il se vendait à 65 000 ( soixante-cinq mille) FC, un sac de mandarine en provenance de Mbanza_Ngungu dans la province du Kongo centrale est passé de 70.000 (septante mille)FC à 75000 (septante-cinq mille) FC, 

un bassin de goyave en provenance du site de Kimwenza, est passé de 40000 (quarante mille) FC à 45 000 (quarante-cinq mille) FC.

Baisse de prix de quelques fruits de grande consommation sur les marchés

Par ailleurs, d’autres fruits de grande consommation ont connu une baisse de prix sur  les différents marchés de la ville de Kinshasa, notamment  un régime des bananes en provenance de Kisantu se vend a 18 000 (dix-huit mille)FC contre 22000 ( vingt-deux mille)FC, un kilogramme des raisins en provenance de l’Afrique du Sud se vend à 23.500 (vingt-trois mille cinq cents) FC contre 25.000 (vingt-cinq mille) FC, un kilos des  pastèques  en provenance des plateaux de Bateke est à 20.000 contre 25.000 ( vingt-cinq mille)FC 

un bassin des papayes 10 pièces en provenance de la ville de Kisantu dans la province du Kongo central se vend a 37.000  (trente-sept mille) FC contre  40.000(quarante mille) FC, 10 pièces de de noix de coco en provenance de plateau de Bateke se vend à 18 000 (dix-huit mille) FC contre 20.000(vingt mille) FC.

En outre l’enquête relève que, un sac de corossol  appelés  communément  « cœur de bœuf » en provenance  de plateau de  Bateke est resté stable et se négocie  respectivement à 68.000 (soixante-huit milles) FC. 

ACP/CL

 

Infos en vidéo

1 USD = 2 451,8853 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

 Le taux directeur de la Banque centrale du Congo est maintenu à 25% par le Comité de politique... Lire la suite