Imprimer
Affichages : 5561

A Masina, où est vendue essentiellement la farine de maïs, la population salue l’initiative du gouvernement.

Les différents points de vente des produits vivriers du parc-agro-industriel de Bukanga Lonzo ouverts à Kinshasa, notamment dans la commune de Masina sont chaque jours pris d’assaut par des acheteurs, satisfaits des prix pratiques, a constaté le week-end, un journaliste de l’ACP.

A Masina où est vendue essentiellement la farine du maïs, les populations saluent l’initiative du gouvernement relative à l’ouverture de ces points de vente de proximité.

« Nous sommes très contents d’avoir les produits du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo à proximité de nos habitations. Personnellement, j’ai beaucoup apprécié la qualité de ce maïs. Nous espérons que très prochainement Bukanga-Lonzo nous amènera aussi le riz et d’autres produits alimentaires », a réagit M. Jacques Kayama, venu s’approvisionner en maïs.

Dans cette cantine populaire de l’espace Bukanga-Lonzo, le sac de farine de maïs de 10 kg est vendu à 6.000 francs congolais alors qu’ailleurs, la même quantité de ce produit coûte près du double du prix.

Le sac de maïs blanc de 25 kg qui se vend à 25.000 FC ailleurs est offert à 16.000 FC. Le sac de maïs jaune de 25 kg y est vendu à 15.000 FC.

Le parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo dans l’actuelle province du Kwango est la matérialisation d’un vaste projet mis en place par le gouvernement congolais depuis 2014, visant à doter certaines provinces du pays de ce genre des parcs, pour, le ravitaillement en produits vivriers de la ville de Kinshasa et de l’ensemble du territoire national.

ACP