Loading Page: Haïti obtient l’aide du FMI en échange de plus de transparence - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • Affaire forages en RDC : les paiements n’étant pas repris dans la loi de reddition des comptes 2022, CREFDL redoute le scénario du programme 100 jours suite au départ de Nicolas Kazadi à l’étranger
  • Dossier de “surfacturation” des lampadaires et forages : l’Assemblée nationale autorise l'ouverture d’une instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi
  • Contrat chinois : Le CNPAV dénonce des incertitudes et déséquilibres persistants malgré la renégociation et appelle le gouvernement Suminwa à mettre fin à la convention Sicomines
  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC

Haïti va signer un accord avec le Fonds monétaire international (FMI) pour aider ses citoyens les plus vulnérables. Le FMI a décidé d’octroyer un prêt de 229 millions de dollars au pays de la Caraïbe qui est toujours plongé dans une crise sociopolitique intense, avec une absence de dialogue entre pouvoir et opposition radicale. Cette aide n’est évidemment pas donnée sans contrepartie et le gouvernement va devoir faire ses preuves.

Les détails du programme sur lequel le FMI et l’Etat haïtien se sont entendus ne sont pas encore publics, mais il contient, dixit le FMI, « un ensemble de mesure de protection sociale allant de cantines scolaires et de transferts ciblés à des logements sociaux ».

Ce prêt est une aide bienvenue pour le gouvernement qui devrait pouvoir finalement présenter le budget de cette année fiscale qui est déjà à moitié écoulée. Pour autant, cela ne va pas - et de loin - suffire à résoudre les immenses difficultés de la majorité pauvre des familles.

Aucun intérêt ne sera certes prélevé sur le remboursement de ces 229 millions de dollars, mais les décaissements du FMI vont s’étaler sur les trois prochaines années. Et l’organisation internationale attend qu’Haïti réduise son déficit budgétaire.

 
 

Des efforts de rigueur qui devront aussi s’accompagner de « plus de transparence dans la gestion des finances publiques », c’est-à-dire que la lutte contre la corruption va devoir se concrétiser.

L’aide du FMI est finalement un droit de regard appuyé sinon un certain contrôle de la gestion de l’administration de Jovenel Moïse.

Avec RFI

 

Infos en vidéo

1 USD = 2 787,0028 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une